News 24-7

Épidémies, canicules… Un rapport alerte sur les effets du changement climatique sur la santé

Dans un nouveau rapport alarmant, la revue scientifique The Lancet exhorte les gouvernements à mettre en place une « reprise verte » pour éviter des conséquences irrémédiables.

« Code rouge pour un avenir sain ». La revue médicale The Lancet alerte sur les effets du dérèglement climatique sur la santé, dans son rapport annuel « The Lancet countdown », publié ce jeudi. Selon ses auteurs, une action urgente est nécessaire pour intégrer l’atténuation du changement climatique dans les plans de relance post-Covid, sans quoi les inégalités mondiales en matière de santé vont encore se creuser.

Publié à dix jours du début de la Cop26 à Glasgow, où 191 pays doivent prendre des engagements pour réaliser l’ambition de l’accord de Paris, le rapport présente 44 indicateurs sur l’impact négatif du changement climatique sur la santé. Beaucoup trop d’indicateurs « clignotent en rouge », avertissent les chercheurs.

Risques d’épidémies

D’après ces travaux, le changement climatique crée « des conditions idéales pour la transmission des maladies infectieuses, annulant potentiellement des décennies de progrès pour lutter contre des maladies telles que la dengue, le chikungunya, le Zika, le paludisme et le choléra ».

Les pays à faible indice de développement humain, souvent moins responsables du dérèglement climatique au niveau mondial, sont davantage affectés par ce dernier et donc par les conséquences sanitaires qui en découlent. Le rapport insiste, en revanche, sur le fait que l’Europe et les Etats-Unis n’en sont pas exempts, ces zones devenant aussi de plus en plus propices aux bactéries infectieuses.

Sécheresses et canicules

L’équipe de chercheurs réunis dans The Lancet Countdown met également en lumière la multiplication des épisodes de sécheresse à travers le globe. En 2020, jusqu’à 19% de la surface terrestre a été touchée par une sécheresse extrême. De ce fait, « les populations de 134 pays ont connu une hausse de l’exposition aux incendies de forêt », pointe le rapport.

Ces perturbations menacent aussi l’accès à l’eau et à l’assainissement dans de nombreux pays. En outre, la hausse des températures et le changement climatique constituent un danger pour la sécurité alimentaire. Les rendements agricoles étant amenés à être de plus en plus faibles.

Moment charnière

« Mais la bonne nouvelle est que les efforts énormes déployés par les pays pour relancer leurs économies après la pandémie peuvent être orientés vers la réponse au changement climatique et au Covid-19 simultanément. Nous avons le choix. La reprise après Covid-19 peut être une reprise verte », espère Anthony Costello, directeur exécutif du Lancet Countdown.

D’après le rapport, les plans de relance post-Covid ne vont pas dans le bon sens. Ils ne sont pas compatibles avec la lutte contre le dérèglement climatique. En somme, les experts accusent les gouvernements de vouloir sortir d’une crise sanitaire en engageant des processus qui mettront de nouveau la santé des populations en danger.

Alors que les pays engagent des sommes gigantesques pour relancer leur économie, le rapport exhorte ainsi les dirigeants et les décideurs à utiliser cet argent pour lutter contre le changement climatique. Pour les auteurs, la sortie de crise du Covid représente un « moment charnière » et une « opportunité historique de garantir la santé des générations actuelles et futures ».



Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire