Please assign a menu to the primary menu location under menu

Faits divers

Etats-Unis – «Ils m’ont tiré jusqu’à leur véhicule comme un chien, comme un déchet»

Publié

Un Afro-Américain paraplégique a porté plainte contre la police de Dayton (Ohio), après une interpellation mouvementée survenue le 30 septembre.

Les images diffusées par la police de Dayton.

Clifford Owensby est révolté. Cet Afro-Américain paraplégique de 39 ans a saisi la National Association for the Advancement of Colored People (NAACP), organisation américaine luttant contre la discrimination raciale, après son arrestation survenue le 30 septembre dans l’Ohio. L’homme accuse la police de Dayton de profilage, d’arrestation illégale, de fouille et de saisie illégales, et de ne pas lui avoir lu ses droits avant de l’emmener en prison, a indiqué dimanche la NAACP lors d’une conférence de presse.

Vendredi, la police de Dayton a rendu publique une vidéo de près de 12 minutes tirée de la bodycam d’un des officiers, rapporte CNN. Les forces de l’ordre avaient surpris Clifford Owensby en train de sortir d’une maison qu’ils étaient en train de surveiller. Connaissant le passé de l’individu en question, les policiers ont réclamé l’intervention d’un chien renifleur de drogue pour inspecter son véhicule. «La politique du commissariat de Dayton exige que les occupants du véhicule sortent pour leur propre sécurité et celle de l’animal», a indiqué le major Brian Johns.

Un sac contenant 22’500 dollars

On peut voir dans cette vidéo que Clifford Owensby refuse de sortir de sa voiture. «Je suis paraplégique, j’ai eu de l’aide pour monter», explique le trentenaire. L’officier lui répond qu’il va l’aider à sortir de son véhicule, mais l’homme lui interdit de le toucher et exige du policier qu’il appelle son supérieur. Celui-ci lui assure qu’il le fera, mais qu’il doit d’abord sortir de sa voiture. «Donc, vous pouvez coopérer et sortir de la voiture, ou je vous traîne hors de la voiture. Vous voyez vos deux options ici?», demande l’agent.

Quelques secondes plus tard, deux policiers saisissent Clifford Owensby, qui tente de résister et qui crie à l’aide. «Ne rendez pas ça plus difficile que cela ne doit l’être», lance un officier au trentenaire, maintenu au sol. Selon le major Johns, l’individu a été emmené dans un hôpital local, où il a été examiné pour d’éventuelles blessures et a été libéré. Les policiers ont récupéré, dans le véhicule d’Owensby, un sac d’argent liquide contenant 22’450 dollars. L’homme a expliqué dimanche qu’il s’agissait de ses économies et qu’aucune arme ni drogue n’avaient été trouvées lors de la fouille. Il n’a pas été accusé de délits liés à la drogue.

Selon un rapport de la police de Dayton, Owensby a été mis en examen pour obstruction à une activité officielle et résistance à l’arrestation. L’intéressé, lui, demande des comptes aux forces de l’ordre: «Ils m’ont tiré jusqu’à leur véhicule comme un chien, comme un déchet. Je fais des cauchemars. Je ne devrais pas avoir à sortir de chez moi tous les jours en me demandant si cela va encore m’arriver.»





Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire