Sud

FAIT DU SOIR RCN, la Nationale 2 de la découverte à l’ambition

Pierre-Gilles Lakafia, Steeve Calligaro et Guillaume Aguilar ont présenté le nouveau RCN (photo Norman Jardin)

Ce lundi après-midi, dans son QG du Drop, Steeve Calligaro le président du Rugby Club Nîmois a présenté à la presse, Guillaume Aguilar, le nouvel entraineur, et Pierre-Gilles Lakafia, l’allier international français à 7 qui fait partie des recrue nîmoises. Les trois hommes ont évoqué la saison 2022-23, qui débutera au mois de septembre. Le RCN attaquera cette nouvelle division avec l’ambition de se qualifier pour les phase finale mais aussi d’accéder à l’étage supérieur des les trois ans à venir.

Les rugbymen nîmois sont en vacances, mais ils doivent en profiter car la reprise de l’entraînement est prévue pour le 4 juillet. Ce jour là sera le tout début d’une nouvelle aventure pour le RCN qui va découvrir la Nationale 2, ce championnat qui remplace la fédérale 1 mais qui n’est constitué que de deux poules de 12 équipes. Une nouvelle formule plus attrayante qui ne comptera que 24 équipes au lieux de 48 la saison passée. Le niveau s’en trouvera forcement plus relevé.

Jouer les phases finale dès cette saison

Ce sera donc la saison de la découverte mais le RCN ne compte pas jouer les figurants dans ce qui est l’équivalent de la 4e division nationale. « Notre objectif est, dès la première saison, de se qualifier pour les phases finales » explique Steeve Calligaro, le président nîmois. Pour cela, il faudra terminer dans les six premiers de la poule, les deux meilleurs seront qualifiés directement et les 3e, 4e, 5e et 6e joueront des barrages. La saison débutera le 4 ou 5 septembre et elle se terminera le 12 juin 2023 avec la finale qui enverra ses deux participants en National. Le RCN affiche son ambition d’évoluer en Nationale (pro D3) à l’horizon 2025.

Guillaume Aguilar, le nouvel entraîneur général du RCN (photo Norman Jardin)

Les Nîmois ont déjà une idée de leurs adversaires et à moins d’un changement de dernière minute, il affronteront Marcq-en-Barœul, le Stade Métropolitain (Villeurbanne et de Rillieux-la-Pape), Macon, Rumilly, Vienne, Bédarrides, La Seynes, Pamiers, Graulhet, Dijon et Aubenas, ces deux derniers étant les deux relégués de National. « Dijon et Aubenas sont les deux favoris, mais quand on voit le gros recrutement du Stade Métropolitain et de Macon, on peut aussi les classer parmi les équipes les plus attendues », prévoit Guillaume Aguilar, qui sera le nouvel l’entraîneur principal de RCN et qui s’occupera des avants.

Pierre-Gilles Lakafia, la tête d’affiche du mercato

Lors des trois dernières saisons, Guillaume Aguilar (38 ans) était le manager de l’AS Mâcon. Le Bourguignon a joué plus de dix ans en Fédérale 1 (Chalon-sur-Saône et Macon) avant de raccrocher les crampons en 2019 sur un titre de champion de France de cette division. Les lignes arrières seront la responsabilité de Jean-Baptiste Poulon (42 ans), un ancien de la maison puisqu’il a porté le maillot nîmois de 2013 à 2017 et qu’il a été formé au RCN.

Pierre-Gilles Lakafia, un international français chez les Nîmois (photo Norman Jardin)

Un nouveau staff à Nîmes mais aussi des nouveaux joueurs. Les supporters gardois vont découvrir le talon Baptiste Phalip (27 ans, Bourgoin), pour la seconde ligne Clément Laurencin (24 ans, Mazamet), les ouvreurs Pierre Chastaing (24 ans, Aubenas) et Nathan Sabbia (21 ans, Aurillac), les centres Thomas Roche (21 ans, Chartres) et Robin Demars (21, Montpellier) et les ailiers Mathias Fages (21 ans, Montpellier) et Junior Ngandu (20 ans, Suresnes). À ceux-là il faut rajouter deux Sud-Africains, le troisième ligne Rynardt Van Wyk (31 ans, Macon) et le demi de mêlé Justin Philips (27 ans, Chambéry). Enfin en tête d’affiche de ce recrutement, figure l’ailier Pierre-Gilles Lakafia (35 ans) passé par Albi, Toulouse et Castres. « Je suis très fier de participer à cette aventure et je sens ici beaucoup de volonté », explique l’international français de rugby à 7.

Un barbecue avec les légionnaires

Pour préparer sa saison, le Rugby club nîmois jouera deux rencontres amicales. La première, le 12 où 13 août, face Narbonne sur un terrain à déterminer et la seconde, le 19 ou 20 août, contre le Stade Métropolitain, probablement à Nîmes. Avant cela, le stage de cohésion de déroulera sur deux jours (29 et 30 juillet) avec le 2e Régiment étranger d’infanterie et il se terminera avec un barbecue partagé entre les rugbymen et les légionnaires. De là à penser que le RCN prépare une opération commando sur la Nationale 2, il n’y qu’un pas.

Norman Jardin

 

 

 

 

 

 

août





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 12 407

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.