Faits divers – Justice | Aix – Policiers agressés à la sortie du Mistral : décision le 4 novembre

L’affaire avait agité les médias. Relayée par des syndicats de policiers, elle « avait été rapidement reprise sur les réseaux sociaux en nouvel exemple d’acte commis au nom de la ‘haine anti-flic' » (nos éditions des 12 et 30 juillet). Sur Twitter, le porte-parole du syndicat indépendant des commissaires de police SCIP Matthieu Valet avait notamment vigoureusement réagi : « Ces voyous ont lynché sauvagement nos collègues avec des pavés car ils voulaient se faire du flic ».Circonstance aggravante ou non ?Pourtant, lundi au tribunal, les six jeunes sont formels : jamais ils n’ont été mis au courant de leur statut de policiers. Un point important dans cette affaire car il s’agit d’une circonstance aggravante, une violence sur personne dépositaire de l’autor



Source link

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.