Faits divers

Faits divers – Justice | Banque postale : la trahison d’une conseillère financière marseillaise

Elle avait une belle assurance, un entregent certain et un profil de conseillère financière modèle. À la Banque Postale de Colbert (1er), tout le monde lui faisait confiance. Tout le monde la décrivait alors comme « très opérationnelle et très investie », résume le président du tribunal Pierre Reynaud. Au point que nul n’aurait songé à un coup tordu. Aussi lorsqu’un de ses clients s’est plaint de mouvements financiers suspects sur ses comptes, puis que d’autres ont suivi, tout le monde est tombé de haut. Y compris le directeur de la sûreté de la Banque postale qui a saisi le procureur. Sabrina Rachdi, 36 ans, savait faire les choses en douceur. Des retraits en espèces, tout en ne remplissant pas le bordereau adéquat, et en effectuant aussi des virements indus.



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 10 967

1 Comment

  1. Rahal says:

    Et oui sa vole en tout impunité et quand vous réclamer qu’il y a eu des vols d argent sur le compte ont vous réponds ha non c est pas nous ben du coup tout se paye 🙏🙏

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.