Please assign a menu to the primary menu location under menu

Faits divers

Faits divers – Justice | Cavaillon : au 14e délit routier, il est condamné à passer le permis

Lors d’un contrôle routier les policiers cavaillonnais ont interpellé, mercredi peu après 18 heures, un automobiliste qui conduisait malgré une annulation judiciaire de son permis de conduire. Jugé vendredi, devant le tribunal correctionnel d’Avignon, Laurent, 45 ans, reconnaît être « en tort ». Il explique que depuis le mois de décembre, il lui est interdit d’utiliser tout véhicule motorisé. Isolé, il n’aurait eu d’autre choix « pour faire les courses du mois » que de prendre le véhicule. Pour expliquer son lourd casier judiciaire qui compte 25 condamnations, il confesse : « j’ai plus de 20 ans d’alcoolique et j’ai tout consommé en produits stupéfiants. C’était un calvaire et c’est fini depuis un an ». Une chute d’une toiture qui lui a valu trois vertèbres fracturées a eu un véritable impact sur le cours de sa vie : « je me suis repris en main et je fais tout pour travailler, récupérer le permis mais surtout la garde alternée de mes enfants »« On serait presque tenté de vous féliciter de n’avoir commis qu’une conduite sans permis et d’être sorti de vos vieux démons mais il y a aussi le libre arbitre » lui lance le vice-procureur, avant de lui rappeler qu’il a fait le choix de conduire malgré l’interdiction et surtout, sur ses 25 condamnations, 13 pour des faits similaires de délits routiers. Après délibéré, le tribunal le condamne à la peine de 6 mois de prison, avec un sursis probatoire de deux ans, avec obligation de soins et de passer le permis de conduire. « Et en attendant je peux conduire les voitures sans permis ? » a demandé le prévenu…



Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire