Faits divers

Faits divers – Justice | Millas : « Je suis venue pour dire la vérité aux parents »

Jusqu’à la dernière seconde avant la collision entre le train qu’elle conduisait et le bus scolaire, elle a appuyé de toutes ses forces sur l’avertisseur sonore, en dépit du risque d’encaisser plus durement la secousse. Un entêtement guidé par l’espoir « que le car accélère enfin et sorte de ma voie ». « Juste avant l’impact, mon collègue s’est jeté en arrière dans le sas. Moi, j’ai continué à siffler. Il fallait qu’il parte ce bus… », se souvient avec émotion Marilyn Vandeville, 40 ans.Et aussi Millas : les mémoires dures des enfants miraculésÀ la barre du tribunal correctionnel de Marseille hier matin, la cheminote a raconté d’une voix chevrotante, mais avec précision et rigueur, la journée du 14 décembre 2017 vue depuis la cabine du



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 13 134

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.