Faits divers

Faits divers – Justice | Perquisitions à la Ville de Marseille pour des soupçons de favoritisme dans le marché public de la fourrière animale

Selon nos informations, une série de perquisitions a été menée dans les locaux de la Ville de Marseille par la brigade financière de la police judicaire dans le cadre d’une enquête pour des soupçons de favoritisme dans l’attribution du marché public de la fourrière animale.

Ces investigations ont été réalisées au service des marchés publics et à la « délégation de l’animal dans la ville ».

Ces soupçons de favoritisme portent sur les conditions d’attribution de ce marché par l’ancienne municipalité au printemps 2020. D’un montant de près de 600 000 euros par an, ce marché concerne la capture, le transport, la prise en charge de tous les animaux errants, sains ou blessés, pour la mise en fourrière.

Plus d’informations demain dans La Provence



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 11 029

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.