Sud

FESTIVAL DE NÎMES Sting s’éclate en famille

Sting aux Arènes de Nîmes, lundi 4 juillet 2022 (Photo : PH)

Avec Sting, les concerts se font en famille. Accompagné de son aîné Joe Sumner, en première partie, mais aussi d’un autre de ses garçons, guitariste, la star anglaise a généreusement partagé son répertoire avec un public des Arènes fervent, lundi 4 juillet 2022.

En ouverture, Joe Sumner n’est pas un inconnu, mais il se présente presque sur la pointe des pieds en première partie de son intimidant paternel, Sting. Après avoir chauffé le public nîmois pendant une petite heure, place à l’ancien chanteur de Police à la carrière solo jalonnée de tubes internationaux. Et l’artiste anglais les égrène pour le plus grand plaisir des Arènes qui reconaissent chaque succès dès les premiers accords : Englishman in New-York, Message in a Bottle, Every breathe you Take, Shape of my HeartRedlight, Desert Rose, Roxanne... Entre deux  phrases de présentation de ses musiciens et choristes, Sting se lance même dans quelques reprises réussies de Steevy Wonder ou Bob Marley. La déception se lit brièvement sur quelques visages lorsque le chanteur s’en va après seulement deux chansons de rappels. Mais on peut parier que cet habitué des Arènes reviendra.

Pierre Havez





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 14 348

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Alert: Content selection is disabled!!