Sud

FOOTBALL Nîmes Chemin Bas accède à la R1 : le point sur les montées et descentes

Le Chemin Bas évoluera pour la première fois de son histoire au plus haut niveau régional (Photo Anthony Maurin)

Les championnats régionaux se sont terminés hier. Plusieurs clubs gardois sont concernés que ce soit dans le sens des descentes et ainsi que des montées. Bagnols Pont retrouve la N3, Nîmes Chemin Bas accède à la R1 et Le Grau-du-Roi monte en R2.

Les clubs gardois sont à la fête à l’issue de cette saison 2021/2022. Car plusieurs d’entre eux ont su tirer leur épingle du jeu et accéder à l’échelon supérieur au niveau national et régional. On commence tout d’abord par Alès qui a survolé le championnat de N3 et retrouve donc la N2, le quatrième niveau du football français. Classés respectivement troisième et cinquième dans ce même championnat, Aigues-Mortes et Beaucaire font partie des gros morceaux pour la saison prochaine.

Ils seront rejoints par une troisième équipe, le FC Bagnols Pont. Les joueurs du Gard Rhodanien retrouvent la N3, onze ans après l’avoir quittée. En revanche, la réserve de Nîmes Olympique a été reléguée en R1. Et dans la poule comprenant les clubs gardois, Uzès, Rousson et le NO retrouveront une formation inédite. Après son succès, hier, 9-3 contre Montpellier Petit Bard, le club nîmois du Chemin Bas d’Avignon se hisse pour la première fois de son histoire au plus haut niveau régional (R1).

Une accession possible grâce à une place de « meilleur deuxième » en fonction des résultats obtenus face aux cinq premiers du classement. Une saison totalement folle pour la JSCBA qui réussit à accéder à l’échelon supérieur en étant également parvenue à se qualifier de manière exceptionnelle en 32e de finale de la Coupe de France, battu par le pensionnaire de l’élite Clermont (0-4) au stade des Costières. En revanche, dans ce même groupe, trois clubs gardois sont relégués en R3 : Vergèze, Anduze et Nîmes Soleil Levant.

« Cela faisait 20 ans que la réserve évoluait en District »

Uchaud, Vauvert et Aimargues eux se maintiennent en R2. Ils vont pouvoir affronter une autre formation située en Camargue : Le Grau-du-Roi. Le club de Michel Mézy a survolé son championnat et monte en R2. Enfin, au dernier niveau régional, le Gard sera représenté par Chusclan Laudun, Alès II, Aigues-Mortes US II et l’US du Trèfle (entente Sommières-Calvisson). Deux autres écuries, promues, vont venir se mêler à la bataille. Leader de D1, la réserve du Stade Beaucairois retourne au niveau régional.

« C’était vraiment un objectif en début de saison comme maintenir la première en N3. Cela faisait 20 ans que la réserve évoluait en District. On est très heureux », savoure Xavier Mouret, président du SB 30. Et vu que les deux premiers montent, l’ES Marguerittes accède aussi à la Régional 3. À noter, qu’en D4, le FC Rodilhan remonte en D3 après une saison aboutie. Après avoir connu la DHR, il y a quelques années, le club avait sombré jusqu’aux bas-fonds de la Départementale. La fin d’un long purgatoire pour cette équipe seniors entraînée par le duo Guillaume Vernay-Patrick Blanc.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 12 681

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.