Sports

Football : pour lancer son mercato, Bordeaux veut mettre ses plus gros salaires à la diète

Junior Onana après son but face à Montpellier, en septembre 2021.
Junior Onana après son but face à Montpellier, en septembre 2021. (©Capture d’écran / Youtube / Ligue 1 Uber Eats)

Si les Girondins de Bordeaux ont sauvé leur tête en Ligue 2 auprès de la DNCG, le gendarme financier du foot français a quand même mis quelques conditions à ce sauvetage in extremis, parmi lesquelles l’obligation d’alléger la masse salariale pour pouvoir recruter.

Ainsi, comme le dévoile L’Équipe, les dirigeants girondins ont demandé aux plus gros salaires de consentir à une baisse de 20% de leurs émoluments afin d’aider le club à atteindre l’objectif fixé par la DNCG.

Trois recrues en attente

Selon le quotidien sportif, Rafal Straczek, Danylo Ignatenko, Junior Onana et Fransergio seraient prêts à accepter la requête de leur club. D’autres joueurs, en revanche, qui ne sont plus en odeur de sainteté en Gironde, comptent bien garder les mêmes revenus.

Pour rappel, le FCGB a une masse salariale qui dépasse de quasiment 5 millions d’euros la limite fixée par le gendarme financier du foot français. Résultat, le club est bloqué pour homologuer le contrat de ses trois premières recrues estivales : Yoann Barbet, Vital Nsimba et Jonas Lössl

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Actu Bordeaux dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 1 071

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Alert: Content selection is disabled!!