Sports

France-All Blacks. Fabien Galthié : « On a bien entendu le message du sélectionneur néo-zélandais »

Le sélectionneur des Bleus Fabien Galthié
Le sélectionneur des Bleus Fabien Galthié a répondu à la petite pique envoyée par son son homologue néo-zélandais Ian Foster. (©Icon Sport)

« On a bien entendu et reçu le message des Néo-Zélandais et de leur entraîneur ». La phrase est signée Fabien Galthié. Visiblement, le sélectionneur du XV de France n’a pas raté la sortie médiatique de son homologue Ian Foster, à l’issue de la défaite de la Nouvelle-Zélande en Irlande (29-20) samedi 13 novembre. 

En effet, après le revers concédé par son équipe à l’Aviva Stadium, ce dernier avait lancé ceci : « On a tous ce sentiment de ne pas avoir été au niveau qu’on souhaitait. Et nous avons tous à cœur de finir cette tournée, très, très fort. C’est ce qui va nous motiver toute cette semaine », avant d’insister sur l’enjeu de ce dernier test automnal qui doit permettre aux All Blacks de laver l’affront subi à Dublin : « Un match, face à la France, au Stade de France, face à une jeune équipe excitante et qui se développe bien, c’est le match idéal pour donner l’occasion de répondre à ce qui s’est passé samedi dernier. » Une déclaration relayée par le journal L’Équipe, dans son édition du lundi 15 novembre 2021, qui n’est semble-t-il pas tombé dans l’oreille d’un sourd du côté de l’encadrement tricolore.

Raphaël Ibanez : « Lorsque l’on bat les All Blacks, on devient un autre joueur »

« « Quoi de mieux que de jouer la France pour le dernier match de la saison, et de finir très, très fort au Stade de France ? »… Cela nous parle », a déclaré Fabien Galthié. « Si on traduit bien les mots prononcés par le sélectionneur (Ian Foster, NDLR), il veut apporter une réponse forte a priori, donc nous l’avons entendu… » Évasif, mais pas dupe, le staff des Bleus semble avoir trouvé un nouveau ressort pour motiver ses troupes, si tant est qu’il en cherchait encore, avant ce choc tant attendu face aux All Blacks.

« La Nouvelle-Zélande reste une référence mondiale au niveau du rugby. Un France-All Blacks, c’est incontestablement, ouvrir les livres d’histoire, écouter les témoignages de nos copains et des diverses générations qui ont été, comme nous, traversées par les émotions, les mauvais moments, mais aussi les très bons », avoue le manager des Bleus Raphaël Ibanez, avant de conclure : 

Cela donne un relief particulier, mais est-ce vraiment significatif pour cette génération et ces joueurs-là, au mois de novembre 2021 ? Jouer les Blacks, c’est une chose, mais lorsqu’on les bat, on devient un autre joueur.

Raphaël IbanezManager du XV de France

Les Bleus de 2021 savent désormais l’immense défi qui les attend, samedi au Stade de France, s’ils veulent inscrire leurs noms dans la légende des confrontations entre la France et les All Blacks…

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Actu Rugby dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire