Please assign a menu to the primary menu location under menu

En bref

Frelon oriental : ce que l’on sait sur cette espèce dangereuse détectée pour la première fois en France

Après l’asiatique et l’européen, le frelon oriental a été détecté pour la première fois en France en ce mois d’octobre. Des chercheurs l’ont identifié à Marseille (Bouches-du-Rhône), alors qu’ils menaient une étude sur la faune et la flore.

Gérard Filippi, Alain Coache et Bruno Gereys, chercheurs du laboratoire d’entomologie Ecotonia, ont fait part de leur découverte dans la revue spécialisée Faunitaxys. Ils sont formels : l’insecte repéré est bien un frelon oriental, ou Vespa orientalis, l’une des 22 espèces de frelons existantes dans le monde. 

Est-il dangereux ? 

Stricto sensu, le frelon oriental n’est pas plus dangereux que l’asiatique ou l’européen, mais il est plus agressif. De manière générale, Ameli.fr, le site de l’Assurance maladie, rappelle que les frelons ne sont pas «naturellement offensifs», mais qu’ils peuvent le devenir «lorsqu’ils cherchent leur nourriture ou s’ils sont dérangés près de leur nid». 

Comme pour tous les frelons, la piqûre de la Vespa orientalis est très douloureuse. Ces insectes possèdent «un dard long permettant d’injecter le venin directement dans un vaisseau», explique encore Ameli.fr. Les piqûres de frelons ne sont pas mortelles, hormis en cas de forte réaction allergique. Celle-ci peut être identifiée via des symptômes comme le gonflement, l’urticaire, le malaise ou les difficultés respiratoires. Dans ce cas, il faut immédiatement contacter les secours. 

Si le frelon oriental n’est pas une menace immédiate pour l’homme, il l’est d’avantage pour les abeilles. «Sa présence pourrait créer des difficultés dans le secteur de l’apiculture», soulignent les chercheurs. «Ce frelon est considéré comme un redoutable prédateur d’abeilles domestiques, pouvant occasionner des dégâts dans les ruchers.»

Comment le repérer ? 

Le frelon oriental se distingue des autres frelons par sa couleur rousse, avec un peu de jaune à l’extrémité de son abdomen. Il est également beaucoup moins poilu que les autres espèces. 

Au niveau de la taille, les orientaux mesurent à peu près 25mm, comme les frelons asiatiques ou européens. 

Peut-il se reproduire dans toute la France ? 

Les chercheurs ne savent pas encore si le nid présent à Marseille est récent ou non. Mais une chose est sûre : il compte des femelles, et des mâles, ce qui donne aux frelons orientaux le champ libre pour se reproduire en France. 

L’objectif est donc «de trouver le nid pour le détruire le plus rapidement possible», explique Gérard Filippi à France 3. D’après lui, le frelon oriental, «espèce très invasive», a été introduit à Marseille par bateau. Il se trouve d’ordinaire dans les Balkans, en Turquie, en Bulgarie ou à Chypre. Il a aussi été détecté plus récemment en Italie. 



Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire