Please assign a menu to the primary menu location under menu

En bref

Furiani : il n’y aura plus de matchs professionnels le 5 mai

Aucun match de football professionnel ne sera joué les 5 mai en France, en hommage aux victimes de la catastrophe de Furiani en 1992, après un vote au Sénat jeudi.

Le Parlement a en effet adopté définitivement une proposition de loi qui prévoit qu’aucune rencontre ne soit disputée pour rendre hommage aux 19 victimes et 2.357 blessés dans le stade Armand-Cesari. Ce 5 mai 1992, avant le coup d’envoi de la demi-finale de Coupe de France entre Bastia et l’Olympique de Marseille, la partie haute d’une tribune provisoire s’était effondrée.

Le Sénat a voté à main levée, sans modifications, le texte porté par le député corse Michel Castellani (Libertés et territoires), qu’avait adopté l’Assemblée nationale en février 2020.

Ainsi, plus aucune rencontre de Ligue 1, Ligue 2 et de Coupe de France ne pourra se tenir à cette date après la promulgation de cette loi par le président de la République, dans les 15 prochains jours, et sa publication au Journal officiel.

Pour le football amateur, le texte prévoit l’organisation d’une minute de silence et le port d’un brassard noir les 5 mai.

Bastia avait été relégué en 5e division en 2017.

La ministre chargée de la Ville Nadia Hai a précisé que le texte ne comporte pas de sanctions, car le ministère des Sports «travaille avec les instances de football» pour que le gel des matchs soit respecté.





Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire