News 24-7

Gabriel Attal promet une accélération de la campagne de rappel

Le porte-parole du gouvernement a annoncé que 200 centres de vaccination ont rouvert ces derniers jours. « Nous avons les bras pour vacciner » a-t-il aussi assuré.

L’exécutif rassure et contre-attaque. Interrogé ce mardi lors des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale sur la mise en place et l’accélération de la campagne de rappel de vaccination contre le Covid-19, le gouvernement a répondu par l’intermédiaire de son porte-parole, Gabriel Attal.

« Ca va continuer à monter en puissance » puisque « nous avons les doses, nous avons les centres, nous en rouvrons, 200 centres qui ont rouvert depuis une semaine. Nous avons les bras pour vacciner, nous continuons à mobiliser les professionnels de santé libéraux, les médecins, les pharmaciens, les infirmiers libéraux, les sages-femmes, les masseurs kinésithérapeutes, des étudiants en santé. »

Au cours de sa prise de parole, ce même Gabriel Attal en a profité pour égratigner l’opposition qui, au Parlement, reprochait des lenteurs dans cette nouvelle campagne de vaccination.

« Les Français sont fatigués de l’épidémie, ça fait plus de 18 mois que nous vivons avec ce virus, il y a une lassitude. Je pense que les Français sont aussi épuisés des donneurs de leçons, qui expliquent en permanence qu’ils auraient tout fait mieux que tout le monde », a-t-il taclé.

Stock déséquilibré

Selon des chiffres obtenus par BFMTV ce mardi, la France possède actuellement 20 millions de doses du vaccin Moderna et 6 millions de doses Pfizer. Celles-ci sont utilisées pour servir les commandes de la ville et, s’agissant des doses Pfizer, assurer les dépannages régionaux afin d’assurer que chaque rendez-vous pris en Pfizer corresponde à une dose physique.

En raison de ces chiffres, de plus en plus de centres de vaccination ne proposent désormais plus que des doses de Moderna, au grand dam des patients qui se pressent dans les centres de vaccination et qui souhaitent en majorité qu’on leur injecte le vaccin de Pfizer-BioNTech.

Depuis que les vaccins à ARN messager sont autorisés dans la médecine de ville, c’est le vaccin de Pfizer qui est commandé en priorité par les généralistes et les pharmacies. La semaine dernière, la médecine de ville en a commandé 3,2 millions de doses précisément.

Invité ce matin sur France Inter, ce même Gabriel Attal avait souligné que « 8 millions de créneaux » allaient être proposés sur les plateformes, alors qu’il était interpellé sur le manque de rendez-vous disponibles pour se faire vacciner. Et de détailler, « à ce stade, 7 millions de personnes ont pris rendez-vous pour un rappel d’ici fin décembre ».



Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire