Sud

GARD 430 km à vélo le long du Rhône au profit des enfants atteints de leucémie

Une soixantaine de cyclistes venus de toute la France parcourent en ce moment 430 km à vélo le long du Rhône. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Parcourir 430 km à vélo sur la Via Rhôna en sept jours. C’est le défi qu’est en train de relever une soixantaine de cyclistes de l’association drômoise « Pédalons pour eux ». Ce mercredi 22 et jeudi 23 juin, leur itinéraire passe par le Gard.

Parti de Vienne, en Isère, le 18 juin, le groupe rejoindra Sète (Hérault) ce samedi. Chaque jour, Ces cyclistes parcourent entre 60 et 70 km à vélo et reprennent des forces au camping le soir. Vers 14h30, ce mercredi, les cyclistes partis de Châteauneuf-du-Pape, ont fait un passage par Villeneuve-lez-Avignon, Les Angles, Aramon jusqu’à Tarascon. Ils sont repartis le matin direction Le Grau-du-Roi.

Les cyclistes de « Pédalons pour eux » au moment où ils arrivent dans le Gard en passant par le pont du Royaume, reliant Avignon et Villeneuve-lez-Avignon. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Pourquoi ce road-trip ? « L’objectif de notre association, c’est d’organiser des événements pour récolter des fonds pour des associations qui aident les enfants, les adolescents ou les adultes malades. Cette année, on pédale pour la CLE, basée à Montpellier, et ses bénévoles qui interviennent auprès d’enfants atteints de leucémie« , explique la présidente, Sophie Golic. L’année dernière, l’association avait réussi à amasser 8 000€ pour l’association Lucioles d’Aix-les-Bains. Pendant leur périple, les bénévoles vendent des porte-clés et invitent les personnes qu’ils rencontrent à scanner le QR code qui renvoie directement sur leur cagnotte en ligne.

« Quand c’est dur, on pense aux enfants malades, c’est pour eux qu’on avance »

Pas vraiment adepte de bicyclette à l’origine, Sophie Golic a eu une révélation en 2018 durant son premier périple à vélo sur la Via Rhôna entre Genève et Lyon. Elle renouvelle l’expérience avec ses amies en se disant : « Ce serait bien de pédaler pour quelque chose. » C’est ainsi qu’elle a fondé son association en 2019 : « On était cinq au départ, maintenant, on est une soixantaine de cyclistes qui viennent de toute la France : Clermont-Ferrand, La Rochelle, Rouen… Le plus jeune d’entre nous a 13 ans« , s’enthousiasme-t-elle.

Chaque participant va à son rythme, le tout est de se retrouver au point de rendez-vous le soir. Malgré tout, l’expérience est très intense : « On subit la canicule, le vent de face à 70 km/h, la fatigue, le mal aux fesses. Mais on continue, on se dépasse. Quand c’est dur, on pense aux enfants malades. C’est pour eux que l’on avance. On espère récolter le plus possible« , conclut la présidente de « Pédalons pour eux ».

Marie Meunier

Suivez le périple de l’association « Pédalons pour eux » sur leur page Facebook en cliquant là et vous pouvez participer à la cagnotte en cligne ici.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 12 650

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.