Home Sud GARD/HÉRAULT Deux morts et 21 blessés dans un hôtel : l’incendiaire héraultais en fuite interpellé en Espagne
Sud

GARD/HÉRAULT Deux morts et 21 blessés dans un hôtel : l’incendiaire héraultais en fuite interpellé en Espagne

Info Objectif Gard. Libéré en avril 2021, suite à des problèmes de procédure, l’incendiaire présumé d’un hôtel de Courchevel accueillant des saisonniers, était depuis en fuite. Nordine* 26 ans, qui habitait à la Grande-Motte et avait de nombreuses attaches dans le Gard, a été interpellé ces dernières heures dans le sud de l’Espagne où il avait trouvé refuge. Un incendie qui avait fait deux morts et 21 blessés dont une jeune femme originaire d’Alès.

Dans la nuit du 19 au 20 janvier 2019, les flammes dévorent l’ancien hôtel Isba de Courchevel, un lieu qui sert de dortoirs aux nombreux saisonniers sur place en période hivernale. Vers 4 h 30 du matin, les saisonniers sont réveillés par le feu. Deux personnes vont décéder, une femme de chambre d’une vingtaine d’années et un commis de cuisine d’une cinquantaine d’années. En plus des deux morts, les secours ont pris en charge de nombreux blessés, 21 au total dont quatre sont très grièvement atteints.

Très rapidement l’enquête démontre de façon certaine que ce feu est d’origine criminelle. Un jeune homme, originaire de l’Hérault et ayant de nombreuses attaches dans le Gard intéresse particulièrement les gendarmes de la Section de Recherches de Chambéry. Des témoins expliquent aux enquêteurs que ce suspect riait aux éclats en contemplant l’incendie. Il a ensuite pris très rapidement la fuite vers le sud de la France. Ce mis en cause est déjà connu dans des dossiers de stupéfiants et il est suspecté de fournir la station huppée en drogue en effectuant des livraisons régulières vers Courchevel. Cet homme, Nordine, avait de plus un lien avec une jeune femme qui était dans cet hôtel. Quelques semaines avant il avait déjà essayé d’allumer un autre feu en aspergeant d’essence une partie de l’hôtel.

Sept semaines après cet incendie mortel et alors que les enquêteurs recherchent le suspect numéro un, il est arrêté en possession d’une fausse carte d’identité au Perthus, alors qu’il souhaite aller en Espagne. Arrêté en mars 2019, il est mis en examen pour cet incendie et écroué. Il sera libéré en avril 2021 par la cour d’appel de Chambéry suite à des problèmes de procédures. Cet homme intéresse les enquêteurs de la Section de Recherches de Nîmes qui veulent eux aussi l’entendre sur d’autres délits et trafics.

Mais l’homme va rester introuvable et se cacher à l’étranger jusqu’à cette semaine où les autorités espagnoles vont l’arrêter avec l’aide de l’office central national en charge de la traque des fugitifs. Il doit faire l’objet d’un mandat d’extradition vers la France d’ici quelques jours…

*Prénom modifié.

Boris De la Cruz

Related Articles

Sud

CHUSCLAN L’état de catastrophe naturelle reconnu suite aux inondations du 9 novembre 2022

<p>La pr&eacute;fecture du Gard informe par voie de communiqu&eacute; de presse, d'un&nbsp;arrêté...

Sud

BAGNOLS/CÈZE Une exposition pour donner envie de devenir apprenti

<p><em>&laquo; C&rsquo;est une priorit&eacute;, en particulier sur les m&eacute;tiers en tension &raquo;</em>,...

Sud

Garons, Saint-Nazaire, Caveirac : les pompiers mobilisés sur des incendies

Les pompiers du Gard sont intervenus mardi dans la soirée pour un...