Sud

GARD Le Conseil départemental s’engage en faveur de l’emploi et du handicap

À la pause déjeuner pour un moment convivial, c’est aussi ça Duoday (Photo CD30).

Dans le cadre de la journée d’immersion DuoDay, initiée au niveau national et en partenariat avec Cap emploi, quatre personnes en recherche d’emploi en situation de handicap ont été accueillies dans différents services départementaux.

Le jeudi 18 novembre dernier, Corentine, Romero, Mohamed et Anne, ont été accueillis par différents services du Conseil départemental pour une journée d’immersion dans l’emploi au sein de la collectivité territoriale. Christophe Serre, premier vice-président délégué à l’Autonomie des personnes âgées et handicapées, représentant Françoise Laurent-Perrigot, présidente du Conseil départemental du Gard, les a rencontrés en fin de matinée pour échanger sur cette expérience.

« Notre participation à la journée DuoDay illustre notre volonté de maintenir dans l’emploi et de recruter des personnes en situation de handicap au sein de la collectivité. Bien que le taux d’emploi légal des travailleurs en situation de handicap (6 %) soit déjà largement atteint par la collectivité, nous nous sommes fixés comme objectif un taux supérieur à 8 % dès 2022« , expliquent Françoise Laurent-Perrigot et Christophe Serre.

DuoDay : un concept simple pour favoriser l’inclusion

Le concept DuoDay a été créé en Irlande en 2008, repris en Belgique en 2010, puis dans toute l’Europe les années suivantes. Le principe est simple : une entreprise publique ou privée accueille une personne porteuse de handicap durant une journée en duo avec un salarié volontaire et la fait participer de façon active au travail de la société.

Christophe Serre accueille des personnes en situation de handicap à nîmes (Photo CD30).

En France, c’est dans le Lot-et-Garonne que le DuoDay est né à l’initiative d’un établissement médicosocial accueillant des travailleurs handicapés en milieu protégé : l’ESAT Agnelis – Algeei. En 2020 il s’est déployé à l’échelle nationale mobilisant 12 404 employeurs et 2 900 structures accompagnantes.

Quatre nouvelles expériences enrichissantes pour tout le monde

Pour la collectivité, il s’agit de démystifier le handicap au travail, d’afficher ses engagements, de découvrir de nouveaux talents. C’est ainsi que quatre personnes ont été accueillies au sein de quatre services volontaires.

Les personnes en Duoday en poste de travail (Photo CD30).

Corentine était à la direction générale adjointe des solidarités (Maison départementale, Nîmes) comme secrétaire, Mohamed à la direction générale adjointe des solidarités (Maison départementale des personnes handicapées, Nîmes) comme secrétaire de direction et comme référent applicatif. Romero était quant à lui à la direction de l’animation et du développement social des territoires (Maison départementale, Nîmes) comme agent de saisie des clauses sociales et Anne à la direction générale adjointe des solidarités (Centre médico-social Alésia, Alès) comme agent à l’accueil général de l’aide sociale à l’enfance pour les équipes d’Alès, Bessèges, Saint-Christol-lès-Alès et Saint-Hippolyte-du-Fort. Des expériences fortes mêmes si elles ne durent pas sur le temps.





Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire