Sud

GARD Sites de baignade en Occitanie : le Gard parmi les bons élèves

Baignade dans le Gardon. Photo archives Élodie Boschet/Objectif Gard

Publié, le rapport annuel de l’Agence régionale de santé Occitanie (ARS) concernant la qualité d’eau des sites de baignades hisse le Gard en haut de la liste des bons élèves. Près de 93% des eaux douces du département sont favorables à la baignade sans risque.

Durant l’été 2021, l’ARS a veillé à la qualité des sites de baignades en Occitanie. Au total, 3 760 prélèvements sur 154 points de contrôle en mer et 298 en eau douce ont été réalisés pendant la saison balnéaire. Évalués en 4 classes de qualité (insuffisante, suffisante, bonne et excellente), les contrôles s’opèrent d’abord via des prélèvements de laboratoire avant d’être traduits en rapports sanitaires par l’ARS. Si quelques sites en Occitanie présentent des risques pour la santé, 92 % des eaux de baignade en eau douce ont été classées en excellente ou bonne qualité, en regard des directives européennes 2006/7/CE. Un résultat plus que satisfaisant pour la région, et plus particulièrement pour le Gard, qui fait presque un sans-faute…

Bilan positif pour le Gard

Sur les 12 kilomètres de littoral situés sur la commune du Grau-du-Roi, l’ensemble des six sites bénéficie d’excellente qualité, selon les chiffres du programme de contrôle des baignades en eau de mer en 2021. Pour les eaux douces, l’ARS a contrôlé les 77 rivières propices à la baignade de 2018 à 2021. Il en ressort que 93 % de ces mêmes sites sont de qualité « bonne » ou « excellente ». Néanmoins, trois sites gardois sont classifiés comme étant de qualité « insuffisante » : l’aire de loisirs d’Aumessas, la  Baignade des Plantiers pour Les Plantiers et enfin le Gouffre Mourier à La Salle. Ces derniers présentent un grand risque d’infection bactériologique, il n’est donc pas autorisé de s’y baigner.

« Surtout pas de baignade après les orages »

Si les contrôles sont fréquents, l’ARS invite aussi les baigneurs et les exploitants des sites à rester vigilants même si l’eau est de bonne qualité : « Attention malgré tout aux fortes vagues. Surtout pas de baignade après les orages », avertit Didier Jaffre, directeur général de l’ARS Occitanie. Plusieurs autres moyens de prévention ont été mis en œuvre pour sensibiliser les baigneurs et les professionnels. Des livrets ont été remis aux élèves à l’école, en collaboration avec l’Éducation nationale, pour apprendre les bons gestes d’hygiène en piscine. Par ailleurs, des tracts ont été distribués aux exploitants pour une aide à la maîtrise de la qualité d’eau dans une piscine. Pour Didier Jaffre, il est primordial de respecter et d’apprendre les règles pour préserver « le loisir que représente la baignade ». 

Magda Soltani





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 12 650

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.