En bref

Grève du 5 octobre : quelles perturbations ?

Pour la première mobilisation nationale de la rentrée, plusieurs syndicats (CGT, FO, Solidaires, FSU…) appellent à la grève ce 5 octobre. Quelques perturbations sont à prévoir, notamment dans les transports.

A la SNCF, la circulation des TGV, Thalys, Eurostar et Lyria sera «normale», tandis que le trafic des Intercités, Transilien et TER sera «quasi normal», avec «des adaptations locales éventuelles», a indiqué la direction du groupe ferroviaire. Toutefois, en Normandie, le trafic des TER «sera perturbé», a précisé la SNCF.

A la RATP, «le trafic sera normal» sur les réseaux «métro, RER (A et B) et tramway, sauf le tramway T3 A qui sera très perturbé», a déclaré un porte-parole de la régie de transports en commun franciliens. La circulation des bus sera «légèrement perturbée», a-t-il ajouté.

Les villes de RennesMarseilleBordeaux ou encore Toulouse annoncent également des perturbations sur leur réseau de transport. Aucune perturbation n’est à prévoir dans les aéroports.

Appel à manifester chez les enseignants

Plusieurs syndicats de l’Education nationale dont le SNUiPP-FSU appellent les enseignants des écoles maternelles et élémentaires à la mobilisation. Dans le premier degré, il revient à «chaque enseignant de déclarer son intention de prendre part à la grève au moins quarante-huit heures comprenant au moins un jour ouvré avant de participer à la grève», précise le syndicat Sud Education.

L’appel à la grève concerne aussi le personnel municipal qui gère souvent les cantines ou l’accueil périscolaire. Certains de ces lieux pourront donc être fermés, comme ce sera par exemple le cas à Metz.

A la Poste, on peut aussi s’attendre à des perturbations locales, dans la distribution du courrier notamment. D’autres services publics peuvent être touchés après l’appel de cinq fédérations de la fonction publique à manifester.



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 11 071

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.