Guerre en Ukraine: la Belgique ne délivrera pas immédiatement de visas aux déserteurs russes

La Belgique ne délivrera pas immédiatement de visas aux déserteurs russes, « mais notre pays espère qu’une position européenne sera bientôt adoptée », a déclaré vendredi le Premier ministre Alexander De Croo en marge de l’Assemblée générale des Nations unies à New York.

« Aujourd’hui, la Belgique ne délivre presque plus de visas aux Russes, seulement pour des raisons humanitaires. C’est notre position jusqu’à présent. Nous n’allons pas nécessairement donner des visas aux personnes qui désertent. Voyons comment nous pouvons parvenir à un consensus européen. J’espère que nous pourrons adopter rapidement une position générale », a-t-il déclaré.

Plus tôt dans la journée, le cabinet de la secrétaire d’État à l’Asile, Nicole de Moor, avait indiqué que les règles normales du droit d’asile s’appliqueront aux Russes qui fuient la mobilisation dans leur pays et chercheraient refuge en Belgique. Ils ont le droit de demander un statut de protection et c’est le Commissariat Général aux Réfugiés et Apatrides (CGRA) qui statuera sur leur demande.

Jeudi, le gouvernement allemand a annoncé qu’il était prêt à recevoir des déserteurs de l’armée russe. « Quiconque s’oppose courageusement à Poutine et se met ainsi en danger peut demander l’asile politique en Allemagne », avait déclaré la ministre de l’Intérieur Nancy Faeser.

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé mercredi une mobilisation partielle pour renforcer le poids militaire de l’armée russe en Ukraine. Des milliers de personnes ont alors tenté de fuir la Russie. Des manifestations ont également éclaté à plusieurs endroits, entraînant au moins 1.300 arrestations.



Source link

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.