Hausse des cas Covid: le variant BA.5 va-t-il plomber notre été? La réponse d’Emmanuel André

Les médecins généralistes sont, à nouveau, confrontés à des patients infectés par le covid. Les derniers chiffres publiés montrent que plus de 5.500 personnes sont contaminées tous les jours (un chiffre en hausse), et le taux de reproduction du virus est supérieur à 1, ce qui signifie que l’épidémie tend à s’accélérer. Alors, le covid va-t-il gâcher notre été ? 

Des tests toujours plus nombreux depuis quelques jours (près de 18,800 effectués quotidiennement). Un indicateur en hause après un mois de mai marqué par un recul de l’épidémie. En cause : la progression de sous-variant de la famille Omicron.

Pour l’expert Emmanuel André, une nouvelle vague se profile pour cet été. « On est aujourd’hui dans la phase explosive de ce variant BA.5 qui circulait chez nous et était déjà en phase exponentielle depuis un certain nombre de semaines », indique-t-il. « Aujourd’hui, ça devient très visible. Dans les prochaines semaines, il y aura beaucoup de personnes qui vont être infectées. Beaucoup de personnes vont développer des formes sévères de la maladie. Dans les hôpitaux, il va y avoir un impact. »

A la même période, le nombre de contaminations était moins important que cet été. Mais les experts rassurent : la situation a évolué.

Preuve à l’appui : il n’y a pas encore de suractivité dans les hôpitaux, contrairement aux deux étés précédents. Le virus ne conduit pas à une saturation des services d’urgence. « Il faut voir dans les semaines qui viennent comment ça va se passer. Beaucoup de gens sont vaccinés heureusement. Le vaccin protège très bien contre les formes graves et donc protège les personnes ainsi que l’hôpital, d’une charge de travail. « 

Mais le sous-variant reste encore inconnu. Les experts appellent donc à la prudence. Le port d’un masque est toujours fortement recommandé.



Source link

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.