Please assign a menu to the primary menu location under menu

Sports

Historique ! Le Toulouse Olympique se hisse en Super League, l’élite du rugby à XIII

Mathieu Jussaume a inscrit deux des essais du Toulouse Olympique XIII ce dimanche 10 octobre 2021, dans un Ernest Wallon survolté
Mathieu Jussaume a inscrit deux des essais du Toulouse Olympique XIII ce dimanche 10 octobre 2021, dans un Ernest Wallon survolté (©IconSport)

Ils l’ont fait ! Après une saison dantesque, où ils n’ont pas concédé la moindre défaite, les rugbymen du Toulouse Olympique XIII se sont imposés avec la manière, dimanche 10 octobre 2021 au stade Ernest-Wallon, en finale du Championship, la deuxième division anglaise, face aux Featherstone Rovers. Une victoire synonyme de billet d’accession pour la prestigieuse Super League. Déjà sur le toit de l’Europe en rugby à XV, la Ville rose se hisse désormais dans l’élite européenne… du rugby à XIII, le championnat anglais étant un peu la NBA de la discipline.

5 essais… et c’est gagné !

Dans une ambiance des grands soirs, que le rugby à XIII n’a probablement jamais connu à Toulouse, les Bleu et Blanc ont assuré le spectacle devant plus de 9 200 supporters, en inscrivant cinq essais, par Mathieu Jussaume (7e, 65e) Latrell Schaumkel (19e), Mark Kheirallah (74e) et Johnaton Ford (80e).

À la pause, ils menaient la danse face aux Anglais : 16 à 0. Au retour des vestiaires, les visiteurs leur ont donné du fil à retordre, et ont réduit la marque en inscrivant un essai à la 53e, puis un autre à la 68e. Score final : 34-12.

Une saison de haut vol

Après avoir survolé toute la saison, les Toulousains sortent invaincus du Championship, après quinze victoires en autant de rencontres… Ils avaient d’ailleurs été les seuls à battre les Featherstone Rovers, cette saison, sur leur pré. Comme le soulevait Actu Rugby, les treizistes ont surclassé tous leurs adversaires, en proposant un rugby offensif, puisqu’ils ont inscrit plus de 50 points lors de 8 des 14 matchs de la phase régulière.

Les hommes de Sylvain Houlès entrent l’histoire de leur discipline en devenant la première équipe française à accéder sportivement à la Super League. Mais le Toulouse Olympique XIII y rejoindra un autre illustre club français, les Dragons Catalans de Perpignan, qui se sont de leur côté inclinés ce samedi contre Saint-Helens, à Old Trafford, pour leur première finale de Super League. L’affiche promet la saison prochaine !

Les colocataires du Stade Toulousain

Le Toulouse Olympique s’est offert une nouvelle dimension récemment, en nouant un partenariat avec le Stade Toulousain. Les clubs phares du rugby dans la Ville rose cohabitent désormais, et cela permet au TO XIII de profiter des infrastructures de haut niveau d’Ernest-Wallon, où il dispose d’un vestiaire personnalisé flambant neuf, d’une boutique à son effigie, de bureaux administratifs… 

« Un rêve de gosse » pour les treizistes

Avant la demi-finale, Sylvain Houlès, l’entraîneur du club, s’était confié à Actu Toulouse. Un entretien où il assurait disposer de « la meilleure équipe de l’histoire du TO XIII ». Avec enthousiasme, il ne s’en cachait pas : « C’est l’année ou jamais » d’accéder à la Super League.

« C’est un rêve de gosse d’évoluer dans cette division. Mon premier était de devenir un joueur professionnel et le second d’évoluer en Super League », glissait à Actu Rugby Anthony Marion, juste avant la finale. À 27 ans, ce joueur est capable d’évoluer aussi bien talonneur, demi, troisième ligne que centre. « On a envie de se frotter au gratin européen, car la Super League, c’est ce qui se fait de mieux. C’est un peu comme le Top 14 en rugby à XV ». Au pays des Rouge et Noir, il va aussi falloir vous faire… aux Bleu et Blanc !

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Actu Toulouse dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire