A la une

Hommage national pour Maxime Blasco, soldat français tué au Mali

Publié le :

Une cérémonie présidée par Emmanuel Macron se déroule à Paris en hommage au caporal-chef français Maxime Blasco, tué en opération au Mali le 24 septembre.

La France rend hommage au caporal-chef français Maxime Blasco, mercredi 29 septembre, lors d’une cérémonie à l’Hôtel des Invalides. Lors de cet hommage, le chasseur alpin, mort lors d’une opération au Mali le 24 septembre, a été élevé au grade de sergent à titre posthume et fait officier de la Légion d’honneur en présence de sa famille et de plusieurs membres du gouvernement.

Avant la cérémonie présidée par Emmanuel Macron, son cortège funéraire a traversé le pont Alexandre III devant des Parisiens et des militaires venus rendre hommage à ce soldat « exceptionnel ».

Maxime Blasco, 34 ans, a été tué au cours d’une opération de reconnaissance et de harcèlement conduite par la force antijihadiste Barkhane dans la région de Gossi, à proximité de la frontière entre le Mali et le Burkina Faso.

Plusieurs fois décoré, le caporal-chef Blasco avait reçu en juin la médaille militaire « pour la valeur exceptionnelle de ses services ». « C’était quelqu’un qui avait un parcours opérationnel exceptionnel », selon le colonel Pascal Ianni, porte-parole des armées.

Il laisse un enfant de 8 ans et une compagne, Alexandra, qui a confié au Parisien son souhait d’épouser Maxime Blasco à titre posthume.

>> À voir aussi : le récit du sauvetage de l’équipage de la Gazelle avec le soldat Maxime Blasco

En 2019, il avait sauvé la vie à deux de ses camarades après le crash de leur hélicoptère Gazelle. Grièvement blessé, notamment avec de multiples fractures vertébrales, il avait réussi à les extraire sur une cinquantaine de mètres avant de les installer « de façon un peu artisanale sur les patins » d’un hélicoptère Tigre pour les extraire de la zone de combat, selon l’état-major.

Son décès porte à 52 le nombre de soldats français tués au combat au Sahel depuis 2013. Jeudi, un autre hommage lui sera rendu à Varces (Isère, sud-est) par ses frères d’armes du 7e bataillon de chasseurs alpins.

Avec AFP



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 11 089

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.