House of the Dragon sur OCS : récap de l’épisode 5 où mariage rime avec carnage – News Séries

C’est l’heure du récap décalé de House of the Dragon avec un gros clin d’œil à la série-mère Game of Thrones, où les festivités finissent à chaque fois dans un bain de sang.

Attention, ce qui suit revient en détail sur l’intrigue de l’épisode 5 de la série House of the Dragon, disponible sur OCS à la demande. Si vous ne l’avez pas encore vu, et ne souhaitez rien savoir sur son contenu, il vous est alors vivement recommandé d’interrompre dès à présent votre lecture de cet article.

Ça commence comme d’habitude avec le générique sanglant. Et on peut déjà vous dire qu’il va y en avoir, du sang !

On fait la connaissance de Lady Rhea dans le Val, joli coin verdoyant. C’est la femme de Daemon et il est venu rendre visite à sa tendre épouse qu’il a décrite dans les précédents épisodes avec tant de tendresse et de bienveillance.

Sa visite est tout sauf cordiale puisqu’il est venu se débarrasser d’elle en l’assassinant et simulant un accident de chasse. Il finit le travail à coups de pierre. House of the Dragon est au fait avec son époque et traite bien de féminicides.

En mer, Viserys – qui n’a pas le pied marin – rend tous ses boyaux. On se serait volontiers passé de la scène (à regarder en dehors des heures de repas, donc).

À Port-Réal, il fait un temps de cochon. Et Otto Hightower s’apprête à quitter la capitale maintenant qu’il est démis de ses fonctions. Alicent est triste de voir son père partir, mais les deux ont un échange annonciateur d’un futur inquiétant. Pour lui, les enfants d’Alicent seront directement menacés par Rhaenyra qui voudra sécuriser sa propre descendance en éradiquant celle d’Alicent. Bonne ambiance à venir entre les deux anciennes meilleures amies.

Ad nauseam

Descendu de son bateau, Viserys n’est guère plus en forme. Il est en déplacement pour rendre visite à Lord Corlys dans son fief de Marée Haute. L’accueil est glacial puisque Corlys n’est pas présent sur le perron de son château pour recevoir Viserys et son escorte en bonne et due forme.

Dans les jardins du Donjon Rouge, Alicent s’entretient avec Lord Larys qui vient distiller son venin auprès de la Reine en faisant une démonstration en botanique. Est-ce que tous les jardiniers amateurs, qui étalent leur science auprès des néophytes, cachent un plan perfide ? On se pose la question.

Il vient nourrir le sentiment d’amertume d’Alicent suite au départ de son père Otto Hightower alors que c’est le père de Larys qui a été nommé Main du Roi à sa place. Il vient cafter auprès d’elle sur Rhaenyra et lui rapporte que le Grand Mestre lui a apporté un thé le lendemain de sa soirée folle avec Daemon, laissant entendre par là qu’il lui a apporté la version médiévale de la pilule du lendemain.

Alicent se sent aussitôt trahie par Rhaenyra et par son mari, le Roi Viserys, alors que Rhaenyra lui avait juré qu’elle est restée vierge.

À Marée Haute, Corlys attend Viserys installé sur son trône. Mais il lève l’affront en s’agenouillant devant Viserys comme le veut l’usage. Quant à Rhaenys, elle vient accueillir son cousin à la bonne franquette en faisant totalement fi de son statut.

Sur place, Viserys apprend de la bouche de Corlys le décès de Rhea, qualifié d’accident de chasse par Rhaenys. Une mort surprenante pour une femme si connue pour son habileté à cheval et à la chasse. Quelques platitudes sur les malheurs du hasard et on en vient rapidement au fait : son héritage qui, à défaut d’héritier, tombe dans la poche de Daemon.

Mais Viserys n’est pas un homme à cancan. S’il a fait ce long voyage, en vidant ses tripes, c’est pour proposer l’union entre Laenor Velaryon (le fils de Corlys et Rhaenys) et Rhaenyra dans le but d’unir leurs forces et d’assurer la stabilité du royaume.

© 2022 Home Box Office, Inc. All rights reserved.
Lord Corlys qui masque à peine son inimitié vis-à-vis de Viserys

Échaudé par leurs précédents échanges, Lord Corlys ne saute pas immédiatement de joie et entame directement les négociations. Il veut que les enfants de Rhaenyra et Laenor portent le nom de leur père, Velaryon. On se retrouve avec le même débat qui agitait un épisode de The Crown où le Prince Philippe a tout fait auprès d’Elizabeth II pour que leurs enfants portent le nom de Mountbatten. En vain.

Là aussi, ce sera en vain. Viserys accorde que les enfants portent le nom Velaryon à leur naissance mais impose que l’aîné, fille ou garçon, une fois sur le trône prenne le nom Targaryen. Et un camouflet de plus pour Lord Corlys qui les collectionne ! Mais il accepte malgré tout.

Sur la plage de Marée Haute, Rhaenyra et Laenor passent eux aussi un accord. Puisqu’ils doivent accepter ce mariage de raison, ils conviennent d’accomplir leur devoir – avoir des héritiers – mais de mener leur vie sentimentale comme ils l’entendent en dehors du mariage. Laenor approuve.

Lord Corlys et Rhaenys débriefent ensemble l’échange qu’ils viennent d’avoir avec Viserys et le résultat des négociations. Un sujet cependant les inquiète : Laenor qui n’est pas attiré par les femmes. Et Rhaenys craint que cette union place son fils en danger. La fine stratège a déjà mesuré tous les défis à venir et voit la guerre de succession qui se profile avec la progéniture d’Alicent.

Peu après sa balade avec Rheanyra, Laenor retrouve son amant Ser Joffrey Lonmouth qui prend la nouvelle de son mariage avec enthousiasme contrairement à Laenor.

© 2022 Home Box Office, Inc. All rights reserved.
Rhaenyra, sur le point de briser le petit cœur tendre de Criston Cole

Ne me quitte pas

Sur le bateau retour, Rhaenyra et Criston échangent. Du moins, Criston se lance dans un monologue : une véritable déclaration d’amour et la proposition pour le moins insolite de tout plaquer pour partir avec lui vers le soleil couchant. Plus terre à terre, Rhaenyra lui répond qu’elle a des responsabilités et que son rêve de partir avec la princesse charmante ne se réalisera pas.

Elle lui fait une contre-proposition : celle de poursuivre leur relation, mais hors mariage. Criston est dévasté. Car en cédant aux avances de Rhaenyra, il a perdu son honneur. La seule manière de réparer sa faute serait d’épouser celle qu’il aime et tant pis s’il faut qu’elle renonce à tous ses devoirs. Il repart dépité.

De retour à Port-Réal, Viserys est en piteux état. Alors que Criston est prêt à aller bouder dans son coin, il est convoqué par la Reine, Alicent. Elle l’a toujours mauvaise depuis les révélations du serpent Larys. Elle le questionne sur la vertu de Rhaenyra et cette fameuse nuit où elle a découché en compagnie de son oncle chéri. Criston croit que la Reine est au courant pour Rhaenyra et lui, il ne comprend pas qu’elle fait référence à Daemon. C’est ainsi qu’il se désigne coupable, tout prêt à s’autoflageller maintenant qu’il a été éconduit. Alicent tombe des nues. Criston est prêt à aller à la potence, mais elle décide de l’épargner.

Dans sa chambre, Viserys est pâle comme la mort et se fait soigner par le Grand Mestre son bras tout purulent. Il reste en tête à tête avec Lord Lyonel Strong, sa nouvelle Main. Il s’inquiète de son héritage et de la marque qu’il va laisser dans l’Histoire. Il craint surtout d’être oublié.

C’est l’heure des noces princières avec de longues festivités. Toute la flotte Velaryon accoste à Port-Réal. Chaque maison, à commencer par les Lannister, est annoncée à l’entrée de la salle du bal. La fête bat son plein, mais une absence se fait grandement sentir : celle de la Reine.

Un des invités, Ser Gerold, vient présenter ses hommages et plaider sa cause après la mort de Lady Rhea, sa parente. Mais les Velaryon font une entrée royale sous les applaudissements généraux. Criston, lui, fait la tête. Les futurs mariés se saluent et re-applaudissements.

Un autre fait son arrivée, ostentatoire bien qu’il soit seul. C’est Daemon bien entendu. Il obtient un siège en bout de table. Viserys entame alors son discours devant cette belle assemblée de gens bien apprêtés. Mais il est interrompu dans sa lancée par l’arrivée d’Alicent, toute de verte vêtue, ce qui signifie la guerre chez les Hightower.

© 2022 Home Box Office, Inc. All rights reserved.
Alicent cache-t-elle des armes sous sa robe ?

Elle serait venue avec un couteau entre les dents, ça aurait été pareil. Elle félicite Rhaenyra pour ses noces avec des balles à la place des yeux. Viserys reprend son discours mais il a un peu perdu le fil. Il annonce sept jours de tournois et de banquets qui se concluront par le mariage de Rhaenyra et Laenor. Et Daemon, lui aussi, fait la tête.

Vient le temps de la danse. Rhaenyra et Laenor ouvrent le bal. Et tonton Daemon se rince l’œil en regardant sa nièce danser. Criston, lui, est toujours aussi contrarié. Après cette première danse, la foule rejoint le dancefloor au rythme des percussions. Alicent s’apprête à quitter l’assemblée mais obtient en route le soutien de son oncle.

En voyant Daemon installé à la table royale, Ser Gerold Royce – le cousin de Lady Rhea – vient l’invectiver et l’accuse directement du meurtre de la jeune femme. Accusation que Daemon reçoit avec le plus grand des calmes. Il enfonce le clou en annonçant qu’il hérite de tous les biens de feu son épouse ce qui terrasse le pauvre Gerold.

Et patatras

Sur la piste de danse, Daemon fait son numéro de séduction auprès de la fille Velaryon, Laena. Quant à Joffrey, il confie à Laenor avoir repéré l’amant de Rhaenyra, à savoir Criston qui affiche sa mauvaise humeur. Ce qui semble rassurer Laenor de connaître le secret de sa future épouse.

Joffrey s’approche alors de Criston. Sans détour, il révèle à Criston être l’amour secret de Laenor, mais aussi être au courant pour Rhaenyra et lui. Criston reste stoïque mais ça bouillonne à l’intérieur.

Daemon délaisse Laena pour danser avec sa chère nièce. Il lui demande si ce mariage est vraiment ce qu’elle veut. Mais la discussion entre les deux vire entre la provocation et la séduction, le tout en public. Daemon manque d’embrasser Rhaenyra sous les yeux d’un Viserys outré mais passif.

Puis des cris d’effroi résonnent dans la salle, arrêtant la musique et les festivités. La foule s’agite, Rhaenyra est renversée à terre. On voit Laenor se précipiter sur Criston qui le met à terre avec une droite. Puis il continue ce qu’il a entamé et provoqué toute cette agitation : il s’acharne à coups de poing sur le visage de Joffrey.

Lord Lyonel envoie son fils, le colossal Harwin Strong, mettre de l’ordre. Il récupère Rhaenyra et l’évacue en la portant sur son épaule. Pendant ce temps, hors de contrôle, Criston réduit le visage de Joffrey en viande hachée (littéralement). Le Roi manque de s’évanouir devant tout ce bazar et Laenor trouve le corps inanimé de son amour.

Fin des festivités. Laenor et Rhaenyra sont mariés dans la salle même du banquet, avec le sol jonché de victuailles et de traces de sang. Les jeunes mariés ne sont pas à la fête, loin de là, et prononcent leurs vœux avec une tête d’enterrement. (On les comprend). Au même moment, Criston se rend dans les jardins, prêt à se faire harakiri. Mais il est stoppé à la dernière seconde par Alicent.

Viserys s’évanouit juste à la fin de la cérémonie. Les rats viennent s’abreuver du sang de Joffrey qui n’a pas eu le temps de sécher.

Générique.



Source link

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.