Cinéma

Ici tout commence : ce qui vous attend dans l’épisode 423 du jeudi 16 juin 2022 [SPOILERS] – News Séries à la TV

Dans le prochain épisode d’ »Ici tout commence »… Teyssier vire les premières années arrivés en retard à l’épreuve de cuisine et Rose convainc Clotilde d’être codirectrice du master. Quant à Charlène, elle fait une crise de jalousie.

Attention, les paragraphes qui suivent contiennent des spoilers sur l’épisode d’Ici tout commence diffusé demain soir sur TF1 ! Si vous ne voulez rien savoir, ne lisez pas ce qui suit !

Jeudi 16 juin dans Ici tout commence

TEYSSIER VIRE LES PREMIÈRE ANNÉE ARRIVÉS EN RETARD

Teyssier ne décolère pas et compte bien sanctionner le comporter des première année. En plus d’être arrivés en retard après avoir fait la fête toute la nuit, ils ont proposé leurs pires assiettes de l’année. Clotilde tente de prendre leur défense. Selon elle, les élèves se sont punis eux-mêmes en écopant de mauvaises notes. Mais ce n’est pas suffisant pour Teyssier. C’est pourquoi, il décide de virer les élèves concernés. Clotilde tente de l’en dissuader mais Emmanuel refuse de l’écouter. Il a pris sa décision.

Au double A, Teyssier explique aux première année les modalités de l’épreuve de salle. L’examen aura lieu pendant le service du midi au double A où il attend d’eux rien de moins que l’excellence. Tandis que les étudiants s’apprêtent à aller se changer, le directeur fait une autre annonce : les élèves arrivés à l’heure à l’examen de cuisine pourront participer à l’épreuve de salle, les autres sont virés immédiatement de l’institut. Scandalisés par sa décision, Jasmine et Tom tentent de plaider leur cause. En vain. Deva est quant à elle sans voix. 

Plus tard, Jasmine est toujours contrariée. Axel propose d’aller parler à son oncle pour essayer d’apaiser la situation mais sa copine refuse car ce ne serait pas juste pour ses amis. Deva les rejoint. Elle est toujours furieuse contre Ambre qui n’a pas réagi face à Teyssier. L’étudiante estime qu’elle aurait au moins pu assumer sa part de responsabilité. Selon elle, Ambre ne mérite pas de passer l’épreuve de salle et compte bien saboter son examen. Axel tente de la faire changer d’avis, mais Deva part à la recherche de Tom pour lui expliquer son idée.

Ambre est est sur le point de commencer son épreuve de salle quand elle remarque que sa chemise sent le vin. Prétextant un “problème de fille”, Lisandro lui accorde cinq minutes pour aller se changer. En croisant Lionel dans les vestiaires, Ambre lui fait part de ses doutes. En effet, cette dernière pense que ses camarades se sont vengés en versant du vin sur sa chemise. Comme elle ne trouve pas de tenue de rechange, Lionel lui prête sa chemise.

En parallèle, Souleymane retrouve Deva qui finit par lui avouer qu’elle s’est mise dans cet état après l’avoir vu embrasser Ambre. À son tour, Souleymane lui confie que c’était l’idée de sa copine pour la faire réagir. Si son idée a fonctionné, Deva lui demande de ne pas se réjouir car elle va devoir retourner en Inde. Deva admet ensuite qu’elle n’a pas envie de retourner là-bas ni d’épouser Vikash.

Pendant l’épreuve, Lisandro et Teyssier observent attentivement les étudiants. Même si Kelly n’était pas très à l’aise, elle a réussi à se calmer et obtient la note de 14. Ambre, quant à elle, a fait un beau service. Tandis que Lisandro souhaite lui mettre un 16, Emmanuel divise sa note par deux parce qu’elle n’est pas capable de gérer son uniforme.

De son côté, Souleymane tente de convaincre son frère de réagir face à Teyssier. Connaissant bien le directeur, Antoine sait pertinemment que s’il agot maintenant, cela ne fera qu’aggraver les choses. D’après lui, Emmanuel finira par se rendre compte qu’il perd de très bons éléments. S’il comprend les inquiétudes de son fils concernant Deva, Antoine promet de défendre l’ensemble des élèves puis lui conseille de faire profil bas.

Dans les vestiaires, Ambre croise Tom qui est venu récupérer ses affaires. Le jeune homme avoue qu’il a taché sa chemise avant son épreuve puis précise que cette idée venait de quelqu’un d’autre. Ambre trouve injuste que ses camarades aient essayé de saboter son examen alors qu’elle n’a rien fait. Tom estime qu’elle aurait du faire preuve de solidarité en refusant de participer à l’épreuve ou en lançant un mouvement. Comme elle n’a rien fait, Tom lui fait comprendre qu’elle ne doit pas s’étonner de perdre tous ses amis. Et de préciser, que c’est dans ces moments que l’on découvre la vraie nature des gens. Il laisse Ambre au bord des larmes.

ROSE CONVAINC CLOTILDE D’ÊTRE CODIRECTRICE DU MASTER

Rose tente de convaincre Clotilde de réfléchir à la création d’un master à l’institut. Tandis que sa soeur pense toujours que c’est une mauvaise idée, Rose insiste et explique que les étudiants élaboreront leur projet professionnel tout en continuant à perfectionner leur technique. De plus, le corps enseignant n’aura pas à s’inquiéter d’une surcharge de travail car elle mettra en place des masterclass avec des chefs invités. Clotilde, qui en a assez d’écouter sa sœur, lui rappelle qu’elle n’est que la chargée de communication de l’école, rien de plus. Rose ne supporte pas sa remarque et elle ne compte plus s’écraser devant elle. Ce master, elle le créera que cela lui plaise ou non.

Rose raconte à Antoine sa conversation désastreuse avec Clotilde. Elle pense que le master n’est pas le véritable problème mais plutôt que l’idée vienne d’elle. Pour la rassurer, Rose compte donner à sa sœur un rôle dans ce nouveau cursus. Pour Antoine, leur collaboration risque d’être compliquée car gérer un master n’est pas facile. Il a peur qu’elle s’épuise à la tâche.

Plus tard, Rose retrouve Clotilde pour discuter plus sereinement. Si Rose a l’impression que sa sœur se braque par principe, Clotilde en a marre que tout le monde la prenne pour la ringarde de service. Après avoir reconnu qu’elle n’avait pas été très juste à son égard, la professeure indique avoir fait de nombreux sacrifices depuis la mort de leur père dont celui de renoncer à la direction de l’institut. Elle a même accepté d’inclure Louis. Clotilde a donc la sensation de perdre son héritage. Et maintenant, sa sœur essaie de s’emparer du cursus pédagogique alors que c’est la seule chose qui lui reste. Rose assure que ce n’est pas du tout son attention et lui propose de codiriger le master avec elle. Clotilde finit par accepter. 

CHARLÈNE FAIT UNE CRISE DE JALOUSIE

Ce matin, Célia n’a pas envie de quitter son lit. Elle propose à Théo de rester avec elle et d’inventer un faux prétexte pour ne pas se présenter au double A. Pour son copain, il est hors de question d’abandonner le restaurant à la dernière minute. Célia finit par lui avouer qu’elle n’a plus l’impression d’apprendre grand-chose à l’école et que son stage avec le chef Cyrus lui manque. Pour la motiver, Théo lui propose d’être sa seconde au double A jusqu’à la fin de la semaine, ce qu’elle accepte avec joie.

Une décision qui est loin d’enchanter Charlène. En effet, Théo continue de privilégier sa copine alors qu’elle n’a jamais eu ce poste. Tandis qu’elle cherche à comprendre pourquoi il persiste à prendre Célia, Théo refuse de lui répondre. 

Un peu plus tard, Charlène fait part à son père de la situation. Elle lui rappelle la règle : le chef doit privilégier les dernières années à ce poste. Si elle n’a pas réussi à tourner les choses en sa faveur, la jeune femme espère que son père pourra faire entendre raison à Théo.

Teyssier fait la morale à son fils. Il ne doit pas favoriser Célia parce que c’est sa petite amie. Théo affirme que ce n’est pas le cas précisant qu’il a déjà choisi d’autres élèves pour ce poste. Alors qu’il essaie d’expliquer à son père les raisons de ce choix, Emmanuel lui impose de prendre Charlène dès demain comme seconde au restaurant.



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 14 242

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Alert: Content selection is disabled!!