Cinéma

Ici tout commence : ce qui vous attend dans l’épisode 426 du mardi 21 juin 2022 [SPOILERS] – News Séries à la TV

Dans le prochain épisode d’ »Ici tout commence »… Charlène et Célia sont en binôme pour l’épreuve de cuisine et Tom et Ambre ont un nouveau projet. Quant à Tony, il pense qu’Axel et Salomé devraient profiter de la vie.

Attention, les paragraphes qui suivent contiennent des spoilers sur l’épisode d’Ici tout commence diffusé demain soir sur TF1 ! Si vous ne voulez rien savoir, ne lisez pas ce qui suit !

Mardi 21 juin dans Ici tout commence

CHARLÈNE ET CÉLIA SONT EN BINÔME POUR L’ÉPREUVE DE CUISINE

C’est au tour des deuxièmes et troisièmes années de préparer leurs examens. En cuisine, Hortense, Célia, Greg et Anaïs s’entraînent pour leur épreuve de cuisine. Hortense ne cache pas son stress, mais ses amis la rassurent. Soudainement, Charlène les rejoint et leur demande s’ils n’ont pas vu son père, ce qui n’est pas le cas. Greg saisit l’occasion et l’interroge à propos du sujet de leur examen de cuisine. Mais l’étudiante n’en sait pas plus qu’eux étant donné que son père refuse qu’elle le passe. Si Célia se réjouit que Teyssier ne revienne pas sur sa décision, Charlène semble avoir trouvé le moyen de passer son diplôme malgré la décision du conseil de discipline à son encontre. Célia est dépitée, elle n’a toujours pas digéré ce qu’elle lui a fait subir avec Marta il y a plusieurs semaines.

En parallèle, Emmanuel et Constance passent un moment complice ensemble à l’institut, mais ils sont rapidement interrompus par Charlène. Bien déterminée à faire lever sa sanction, l’étudiante a trouvé un moyen d’avoir son diplôme : l’article 20 du règlement intérieur de l’école. En effet, tout élève présentant une moyenne générale de minimum 10 au contrôle continu ne peut se voir refuser l’accès aux examens de fin d’année. Selon sa fille, même le directeur ne peut pas aller à l’encontre des règles, mais Emmanuel refuse encore de lui donner un nouveau passe-droit. Après tout, ce n’est pas seulement sa décision, c’est celle du conseil de discipline.

Charlène refuse de se laisser abattre et demande de l’aide à sa mère. Constance prend la défense de son mari, et ne supporte pas que sa fille utilise leur crise de couple à son avantage. De son côté, Louis a une autre idée : organiser un nouveau conseil de discipline sans mettre au courant Teyssier. L’étudiante fait promettre à sa mère de ne rien dire à son père pour le moment. Elle accepte et met en garde sa fille, il y a très peu de chances que son plan fonctionne. Mais Charlène veut plus que tout obtenir son diplôme et compte bien saisir toutes les opportunités.

Plus tard, Charlène plaide sa cause auprès du conseil de discipline constitué de Myriel, Clotilde, Louis et Rose. L’étudiante ne demande qu’une chose : que le règlement soit appliqué. Ils estiment que sa requête est justifiée. Malheureusement, Teyssier les surprend et refuse encore une fois de revenir sur sa décision. Il pense que cela sera perçu comme un traitement de faveur, mais Charlène est prête à en prendre le risque. Elle préfère avoir quelques critiques et son diplôme que pas de diplôme du tout. Son père finit par accepter. Constance est très contente pour sa fille qui a réussi à trouver une solution. Mais Teyssier ne compte pas en rester là, il est bien décidé à lui mettre des bâtons dans les roues.

En cuisine, Célia avoue à Hortense et Eliott qu’elle n’a pas envie de passer les examens de fin d’année et réfléchit à arrêter ses études. Lorsqu’elle a rejoint l’institut, elle pensait suivre les enseignements d’Auguste Armand, pas les lubies de Teyssier. Tant bien que mal, ses amis arrivent à la faire changer d’avis.

Charlène s’empresse d’annoncer la bonne nouvelle à son frère. Non loin, Célia entend tout et lui lance des piques. Elle ne supporte plus qu’elle ait autant de passe-droit à l’institut sous prétexte qu’elle est la fille du directeur. Le ton monte rapidement entre les deux jeunes femmes et Théo s’interpose. Si elles ne se supportent pas, elles ne se parlent pas. Soudainement, les téléphones des étudiants se mettent à sonner, Teyssier les convoque au double A.

Les deuxièmes et troisièmes années attendent le directeur pour découvrir les modalités de leurs examens. Teyssier arrive et il a une idée très innovante : une épreuve de cuisine inter promo. Un élève de deuxième année fera équipe avec un élève de troisième année, ils auront 24 heures pour créer une recette qu’ils présenteront après-demain. Cette épreuve est la seule que passeront les secondes années. De leur côté, les troisièmes années enchaîneront avec une épreuve de pâtisserie et de cuisine la semaine suivante. Le directeur annonce les binômes : Salomé est avec Greg, Mehdi est en duo avec Enzo, Anaïs doit cuisiner avec Eliott et pour finir, Célia doit travailler avec Charlène.

TOM ET AMBRE ONT UN NOUVEAU PROJET

Lisandro est démuni au double A. Avec le renvoi de la moitié de la promotion des premières années et les autres élèves qui passent bientôt leurs examens, le professeur de salle est en sous-effectif au restaurant. Heureusement, Deva et Jasmine le rejoignent : elles sont normalement prévues au planning en salle. Malgré leur renvoi, elles ne savent pas si elles doivent faire le service ou pas. De son côté, Lisandro n’en sait pas plus qu’elles, car le directeur ne lui a pas donné d’indication. Les étudiantes lui proposent leur aide, elles sont très motivées et professionnelles. Mais Iñesta ne veut pas leur donner de faux espoirs en les laissant travailler avec lui. Selon le professeur, Teyssier ne reviendra pas sur sa décision. Deva et Jasmine le savent, mais elles préfèrent terminer leur année en faisant le service en salle, plutôt que de quitter l’institut sur une mauvaise note.

Un peu plus tard, Lisandro demande à Emmanuel et Antoine de laisser les premières années renvoyées travailler en salle jusqu’à la fin de l’année scolaire. En effet, il est en sous-effectif avec les examens des deuxièmes et troisièmes années qui arrivent à grands pas et n’a personne d’autre pour faire ce travail. Teyssier s’oppose tout de suite au projet, mais Myriel pense qu’ils n’ont pas vraiment le choix. Le directeur finit par accepter.

Lisandro a convoqué les premières années renvoyées au double A. Il leur fait part de la décision d’Emmanuel et Antoine. Il leur laisse le choix : travailler jusqu’à la fin de l’année en salle au restaurant ou refuser son offre. Le professeur leur confirme que s’ils travaillent quelque temps au double A, cela ne signifie pas qu’ils seront réintégrés. Tom et Ambre refusent de travailler gratuitement en sachant qu’ils n’auront pas de seconde chance à l’institut. Quant à Deva et Jasmine, elles acceptent sans hésitation.

De leur côté, Ambre et Tom réalisent que l’institut est vraiment derrière eux. Tom souhaiterait créer un projet autour de la cuisine avec son amie qui les rendrait vraiment heureux. Tout de suite, Ambre a une idée : créer une table d’hôte chez les Gaissac.

TONY PENSE QU’AXEL ET SALOMÉ DEVRAIENT PROFITER DE LA VIE

À la table des Rivière, Axel et Solal profitent du service pour réviser certaines techniques de découpe japonaise. Salomé arrive au restaurant. Elle souhaite commander son déjeuner. Solal saisit l’opportunité et lui propose de leur montrer une technique spéciale en échange d’un repas offert. Si dans un premier temps l’étudiante hésite, elle finit par accepter son offre.

Tony les rejoint au restaurant pour récupérer les commandes, mais rien n’est prêt. Il fait la connaissance d’Axel et Salomé et pense à tort qu’ils sont en couple. En quelques jours, c’est la deuxième fois qu’on leur font cette réflexion. Un malaise s’installe entre eux. Axel met alors les choses au clair, ils ne sont pas ensemble et Salomé explique que lui est en couple. Alors qu’il pensait avoir un bon instinct pour ces choses-là, Tony en profite pour leur donner un conseil : « vivez votre vie sans avoir de regret ».

En fin de service, Axel confie à Solal que quelque chose aurait pu se passer avec Salomé, mais que cela ne s’est pas fait. Il est en couple avec Jasmine et rigole beaucoup avec elle. Mais Solal se demande si cela suffit vraiment. Axel plaisante, mais ne lui répond pas. Son regard prouve qu’il est touché par les propos de son ami.



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 12 540

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.