Faits divers

Incendie de Canjuers: déjà 1.000 hectares de broussailles partis en fumée, des routes fermées à la circulation

Le feu qui s’est déclaré, samedi 18 juillet, peu après 9 heures, suite à un exercice de tirs sur le camp de Canjuers est loin d’être sous contrôle.

Lundi 20 juin, à 18 heures, les pompiers font état d’un sinistre ayant déjà ravagé 1.000 hectares de végétations, essentiellement des herbes et des broussailles. « Le vent tourbillonnant, entre 20 et 30km/h, et un relief qui empêche l’intervention des moyens terrestres dans certains secteurs rendent difficiles les opérations de lutte », indique le Service départemental d’incendie et de secours (Sdis) du Var. « Des reprises se sont développées sur les crêtes. »

Pour éviter que le feu dépasse celle du Grand Margès, les pompiers du Var ont à nouveau fait appel à un important soutien aérien, déjà intervenu le premier jour et renforcé dimanche.

« Actuellement, des moyens aériens de la Sécurité Civile, composés de 4 Canadair et d’un Dash 8, œuvrent pour limiter l’avancée des reprises », indiquent les secours. « Ils vont être rejoints par au moins un autre capable de larguer 10 tonnes de retardant afin de déposer une ligne de retardant sur la limite du camp militaire. »

Les 320 soldats du feu du Var, de l’UIISC 7 de Brignoles, des Alpes-Maritimes et des Alpes-de-Haute-Provence présents sur place poursuivent leurs efforts.

Le Sdis du Var a également déployé « deux hélicoptères bombardiers d’eau du Sdis 83 et une unité d’intervention par hélicoptère de type commando Feux de Forêts sont engagés pour héliporter des combattants au plus près des foyers inaccessibles. »

Deux routes fermées

L’incendie impacte désormais une partie du nord du réseau routier varois. « L’incendie qui a débuté samedi sur le camp militaire de Canjuers n’est toujours pas fixé », rappelle le Département du Var. « Compte tenu de la progression du feu vers le nord, la RD71 est désormais fermée à la circulation entre Aiguines et Trigance (carrefour RD90/RD71) pour une durée indéterminée. »

C’est le deuxième incendie de grande ampleur lié au Camp de Canjuers qui avait été confronté, il y a quelques mois à un incendie de 160 hectares qui avait pu être maîtrisé par les pompiers militaires du camp.

Le Parquet militaire a d’ores et déjà ouvert une enquête pour définir les origines de ce sinistre qui ravage le Haut Var et menace le Parc naturel régional du Verdon.



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 12 675

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.