Etranger

Incompréhension et douleur à Highland Park après la tuerie du 4-Juillet

La ville américaine de Highland Park, en banlieue de Chicago, était partagée mardi entre douleur et incompréhension, au lendemain d’une tuerie perpétrée le jour de la fête nationale pour un mobile que le tireur de 21 ans, interpellé, n’a pas expliqué.

La rue principale de cette banlieue cossue était toujours bloquée par la police et restait figée dans les premiers instants de la fusillade.

Une poussette, un tricycle, des chaises pliantes: la quantité d’objets laissés pêle-mêle à l’abandon autour du lieu du drame témoignait du chaos généré par les coups de feu lundi.

Sur cette artère commerçante aux bâtiments de brique rouge, les drapeaux américains flottaient aux côtés de celui des fiertés LGBT.

Armé d’un fusil, Robert – dit « Bobby » – Crimo a ouvert le feu sur la foule depuis le toit d’un immeuble alors que des centaines d’habitants assistaient au traditionnel défilé de la fête nationale américaine. Au moins six personnes sont mortes et 26 ont été blessées.

Le Dr David Baum, un médecin qui a participé aux opérations de secours sur les lieux, a témoigné de l’horreur de l’attaque.

« La vue horrible de certains corps est insoutenable pour une personne normale », a-t-il expliqué, évoquant des victimes « explosées » ou « éviscérées » par les balles.

– « C’est mon destin » –

La sénatrice de l’Illinois Tammy Duckworth, ancienne militaire qui a perdu ses deux jambes lors de l’attaque de son hélicoptère en Irak, a rappelé que « la dernière fois que j’ai entendu une arme de ce type faisant feu lors d’un 4-Juillet, c’était en Irak ».

Originaire de la région, le tireur a réussi à s’enfuir avant d’être arrêté dans l’après-midi par la police qui avait diffusé la photo d’un jeune homme diaphane, au visage émacié et tatoué.

Il ne s’est pas expliqué sur son acte mais selon un média américain, les publications du suspect sur internet sont parfois violentes et font référence à des armes et des fusillades.

D’après le journal local Chicago Tribune, une video postée il y a huit mois montre un jeune homme qui serait Robert Crimo dans une chambre à coucher et une salle de classe avec des affiches d’un tireur et des personnes se faisant tirer dessus. Et un commentaire audio: « J’ai besoin de tout simplement le faire », puis « c’est mon destin. Tout m’a mené à cela. Rien ne peut m’arrêter, pas même moi-même ».

Des images archivées sur le compte Twitter du suspect le montrent notamment avec un drapeau de soutien à l’ex-président républicain Donald Trump sur le dos.

La maire de Highland Park, Nancy Rotering, a indiqué sur NBC qu’elle avait connu le jeune homme quand il était scout et que l’arme utilisée lors de la fusillade avait été achetée légalement.

– « Tristesse » –

« C’est là qu’il faut réfléchir et se demander ce qu’il s’est passé: comment quelqu’un est devenu si en colère, si plein de haine pour s’en prendre à des innocents qui passent une journée en famille? », a-t-elle dit.

L’édile a évoqué « la tristesse et le choc incroyables » qui a frappé la ville. « Cela n’aurait jamais dû arriver chez nous, une petite ville où tout le monde connaît quelqu’un qui a été directement affecté » par la tragédie.

Paul Crimo, l’oncle du suspect, a affirmé mardi sur CNN n’avoir vu « aucun signe qui expliquerait ce qu’il a fait ».

Les célébrations de la fête nationale ont été annulées dans plusieurs villes des environs, sans empêcher les violences.

A Kenosha, une petite ville du Wisconsin à une soixantaine de kilomètres au nord d’Highland Park, un échange de coups de feu dans une résidence a fait un mort et quatre blessés, selon la police locale.

Près de 400 millions d’armes à feu sont en circulation aux Etats-Unis. Le Congrès a récemment adopté une loi visant à mieux réguler les armes.

Le pays est encore sous le choc d’une série de fusillades, dont l’une, dans une école primaire d’Uvalde au Texas, a fait 21 morts dont 19 enfants le 24 mai.

Selon le site Gun Violence Archive, qui inclut les suicides dans ses données, plus de 22.400 personnes ont été tuées par arme à feu depuis le début de l’année.



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 13 135

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.