Please assign a menu to the primary menu location under menu

En bref

Indonésie : il épouse un cuiseur à riz et divorce quelques jours plus tard

En Indonésie, un homme a suscité une vague de réactions sur les réseaux sociaux en épousant son cuiseur à riz, dont il a finalement divorcé quelques jours plus tard.

C’est sur Facebook que Khoirul Anam a annoncé son mariage avec son cuiseur à riz il y a trois semaines. Le post était accompagné de photos où l’on apercevait le jeune homme, originaire de la province de Java centrale, en tenue traditionnelle de marié, signant les documents de mariage au côté de sa machine, vêtue d’un voile pour l’occasion. «[Elle est] claire, silencieuse, obéissante, ne parle pas trop et sait cuisiner», expliquait le jeune marié dans sa publication. Cette union insolite a même été scellée par un baiser. 

Mais les internautes n’étaient pas au bout de leurs surprises : quatre jours plus tard, Khoirul Anam a en effet annoncé qu’il divorçait de son cuiseur à riz. «Il s’agit d’une décision difficile en effet… Mais c’est le chemin que j’ai décidé d’emprunter… La partenaire idéale n’existe pas…», a-t-il déclaré sur les réseaux sociaux. 

Depuis cette dernière annonce, le jeune indonésien connu pour ses facéties en ligne s’est affiché avec d’autres cuiseurs à riz, suscitant une nouvelle fois des réactions amusées. «Tout le monde n’est pas capable de supporter la pression du mariage», a ainsi plaisanté un internaute. 

Ouverture de la World Robot Conference à Pékin

Si le mariage de Khoirul Anam avec son robot ménager était en réalité de la comédie, il fait écho à un phénomène bien réel : l’objectophilie. Il y a quelques années, un ingénieur chinois avait ainsi défrayé la chronique en souhaitant épouser une femme robot qu’il avait lui-même fabriquée. La même année, une Française avait elle aussi exprimé l’envie d’épouser un automate imprimé en 3D. 



Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire