Etranger

« Je me suis énervée et j’ai passé mes nerfs sur mon fils »: une maman condamnée à 4 ans avec sursis à Charleroi pour avoir secoué son bébé de 7 jours

Le tribunal correctionnel de Charleroi a condamné mercredi A.B. à 4 ans de prison avec un sursis probatoire de 5 ans. La prévenue était poursuivie pour des coups et blessures volontaires sur son bébé alors âgé de sept jours. La prévenue avait admis avoir secoué son nourrisson. Le ministère public avait requis, à son encontre, une peine supérieure à un an de prison, sans s’opposer à un sursis probatoire.

Dans la nuit du 20 au 21 novembre 2019, la prévenue avait secoué son nourrisson alors que son séjour à la maternité du Grand hôpital de Charleroi avait été prolongé, le personnel hospitalier ayant des doutes sur les capacités éducatives des parents, avait exposé le parquet. La prévenue avait avoué avoir secoué son enfant. « Je me suis énervée et j’ai passé mes nerfs sur mon fils. Il venait de commencer à pleurer quand je l’ai secoué un petit peu. Je suis quand même dégoûtée de ce que j’ai fait, je le regrette », avait déclaré A.B.

Me Valérie Lagneaux, tutrice ad hoc, avait précisé que la victime est atteinte d’un retard psychomoteur. « Un gros travail de psychomotricité est en cours pour combler le retard. L’enfant reste agrippé à l’adulte et a besoin d’être rassuré. » 

Me De Moreau, pour la défense, avait plaidé une suspension probatoire du prononcé pour permettre à sa cliente de poursuivre un suivi psychologique et de rechercher un emploi.



Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire