News 24-7

« Je ne mentirai pas aux Français » assure Elisabeth Borne dans les colonnes du JDD

Fraîchement nommée cheffe du gouvernement, Elisabeth Borne a détaillé sa politique dans les colonnes du journal du dimanche auquel elle a rappelé qu’il fallait bien l’appeler Madame la Première ministre car « c’est une fonction qui a un masculin et un féminin, il est donc juste de l’accorder ».

« J’ai beaucoup apprécié de travailler avec Jean Castex et Édouard Philippe, mais il m’apparaît essentiel d’exercer sa fonction en cohérence avec soi-même, et non pas au regard de ce qu’étaient ses prédécesseurs ». Voilà ce qu’a déclaré Elisabeth Borne ce dimanche dans une interview à nos confrères du Journal du Dimanche.

La Première ministre, en déplacement samedi dans la Calvados souhaite marquer une rupture avec ses prédécesseurs et se faire un nom alors que sa nomination fait déjà polémique avec la nomination de Pap Ndiaye au ministère de l’Education nationale.

Elle défend son gouvernement

La Première ministre a défendu son gouvernement auprès du JDD. A propos du ministre de la Justice, maintenu à son poste comme Darmanin à l’Intérieur et Le Maire à l’Economie, Elisabeth Borne a tenu à clarifier:

« Ce que les Français peuvent constater, c’est qu’Éric Dupond-Moretti a obtenu la plus forte hausse du budget de la justice depuis vingt ans et des résultats concrets en matière d’effectifs et de délais de traitement des affaires, qu’il s’est pleinement mobilisé sur la justice de proximité ».

Au cours de l’interview, Elisabeth Borne déclare avoir une bonne relation avec Emmanuel Macron qu’elle qualifie de « fluide et de solide ». A ce propos, elle a également tenu à rassurer quant à la politique qu’elle mènera.

« Ce qui me tient à cœur : concevoir des politiques publiques et agir dans le dialogue avec tous les acteurs, le plus possible en proximité avec les Français. Et pour cela : faire du gouvernement un collectif. J’aurai à cœur de l’animer ainsi ».

Ainsi elle met en avant ce qu’elle a fait depuis le début des années Macron, « J’ai porté des réformes et des politiques importantes pour mettre en œuvre son projet pendant ces cinq dernières années ». Mission qu’elle compte bien continuer hors du ministère du travail.



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 12 652

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.