Please assign a menu to the primary menu location under menu

En bref

Jeux Olympiques JO de Tokyo : la porte-drapeau de l’équipe de France Clarisse Agbegnenou en finale

Vice-championne olympique à Rio en 2016, quintuple championne du monde, Clarisse Agbegnenou va-t-elle permettre à la France de remporter sa deuxième médaille d’or aux JO de Tokyo ? La judokate (-63 kilos) s’est qualifiée mardi matin pour la finale.

La voici donc désormais à un combat de réaliser son rêve et d’apporter enfin le deuxième titre tant attendu par la délégation française, après la surprise réalisée par l’escrimeur Romain Cannone, sacré en individuel à l’épée. Rendez-vous désormais pour Agbégnenou contre la Slovène Tina Trstenjak, qui avait battu la Française en finale il y a quatre ans.

Un ippon en 19 secondes au premier tour

Jusque-là, Agbegnenou a réalisé un parcours sans faute avec une victoire expéditive (19 secondes) par ippon contre la Cap-Verdienne Sandrine Billiet, avant d’enchaîner par deux succès tout autant maîtrisés face à la Néerlandaise Juul Franssen (waza-ari) et la Canadienne Catherine Beauchemin-Pinard (waza-ari).

Bien avant le coup d’envoi de ces Jeux Olympiques, Clarisse Agbegnenou, porte-drapeau au côté de Samir Aït Saïd pendant la cérémonie d’ouverture, faisait déjà partie des pièces maîtresses de la France et disposait de solides chances de médailles.

Original Article

admin
the authoradmin