Please assign a menu to the primary menu location under menu

Sports

JO de Tokyo 2021 : suivez toutes les médailles olympiques remportées par les Français

Par Johann Foucault Publié le Actu Voir mon actu Suivre ce média

La joie de l’épéiste français Romain Cannone, champion olympique après sa victoire en finale, 15 touches à 10 face au Hongrois Gergely Siklosi, aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020, le 25 juillet 2021. (©AFP/Fabrice COFFRINI)

La première médaille d’or française aux Jeux Olympiques de Tokyo est tombée ce dimanche 25 juillet 2021, avec la victoire sans appel de l’épéiste Romain Cannone, surprise de ce début des JO et désormais champion olympique.

Après des premiers résultats tricolores en demi-teinte, marqués par de rapides éliminations de favoris, la France compte trois médailles au compteurs au 25 juillet : 1 médaille d’or, 1 d’argent et 1 de bronze.

25 juillet : l’or pour Romain Cannone en escrime

Il a créé la surprise. Du haut de ses 24 ans, et alors qu’il était remplaçant de dernière minute, l’escrimeur Romain Cannone a balayé ses adversaires les uns après les autres, en épée individuelle. Jusqu’au numéro un mondial qu’il rencontrait en finale, le Hongrois Gergely Siklosi, alors que le Français est classé… 47e mondial.

Romain Cannone s’impose 15 touches à 10 et offre à la France sa première médaille d’or aux Jeux de Tokyo. Et au passage le premier titre olympique en escrime, en individuel, depuis 1992 (avec Erick Srecki, titré aux Jeux de Barcelone).

25 juillet : l’argent pour Amandine Buchard, en judo

Amandine Buchard fière de sa médaille d'argent dans la catégorie -52 kg aux JO de Tokyo, le 25 juillet 2021.
Amandine Buchard fière de sa médaille d’argent dans la catégorie -52 kg aux JO de Tokyo, le 25 juillet 2021. (©AFP/Franck FIFE)

Amandine Buchard, elle, est passée tout prêt de l’or, dimanche 25 juillet. Malgré un très beau combat, la judoka (-52 kg) s’est inclinée en finale face à la japonaise Uta Abe, championne du monde en titre et favorite de la compétition. Amandine Buchard décroche ainsi la médaille d’argent en judo, la deuxième médaille tricolore.

Malgré une belle médaille d’argent, la judoka a confié sa déception à l’issue de son match, elle qui voulait remporter le titre olympique en hommage à son père, décédé il y a quelques années.

24 juillet : le bronze pour Luka Mkheidze

Luka Mkheidze (-60kg), médaille de bronze aux JO de Tokyo.
Luka Mkheidze (-60kg), médaille de bronze aux JO de Tokyo, ici face au champion d’Europe Francisco Garrigos. (©CNOSF/KMSP)

C’est le premier à avoir lancé le compteur des médailles françaises. Samedi 24 juillet, le judoka Luka Mkheidze a décroché la médaille de bronze, en catégorie moins de 60 kg, face au Sud-Coréen Kim Won-Jin.

Une belle revanche pour ce Géorgien d’origine, à qui on avait refusé la pratique du judo dans son pays en raison de sa petite taille et arrivé en région parisienne à l’âge de 12 ans, comme réfugié politique.

À lire aussi

Les prochaines médailles à venir

Parmi les Français et Françaises qui ont décroché leur place en finale et peuvent donc toujours tenter de décrocher un titre olympique, citons :
• Natation : Marie Watell, en finale du 100 m papillon, lundi 26 juillet à 3h30
• Gym : l'équipe féminine, assurée de participer à la finale par équipes, mardi 27 juillet.
• Gym (anneaux) : Samir Aït Saïd, le porte-drapeau de la délégation française, jouera la finale le 2 août à 10h

Avec AFP

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Actu dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Original Article

admin
the authoradmin