News 24-7

Johann souffre de fatigue chronique depuis près de 5 ans

Ce dimanche marque la première journée des fatigues. Johann, trentenaire parisien, souffre de fatigue chronique depuis des années. Un mal qui a bousculé sa vie, comme il en témoigne sur BFMTV.

Prendre les transports ou aller à un dîner en famille consomme presque toute son énergie. Johann, trentenaire parisien, souffre d’encéphalomyélite myalgique, un syndrome de fatigue chronique. Ce mal encore trop peu connu est mis en lumière ce dimanche 21 novembre avec l’instauration de la toute première journée des fatigues.

« Je commence ma journée avec 20% de batterie quand vous commencez avec 100% de batterie, (…) avec un état pseudo-grippal comme si j’avais pas dormi, des douleurs partout », raconte Johann au micro de BFMTV.

Notre témoin souffre de ce syndrome de fatigue depuis environ cinq ans. Depuis, sa vie est bouleversée. Des activités du quotidien, comme voir des amis ou utiliser son ordinateur, sont devenues sources d’épuisement. Au point qu’il est obligé de s’organiser différemment:

« Je ne suis pas autonome au quotidien, j’ai besoin d’aide-ménagère pour les courses, le nettoyage, parce que le moindre fait et geste me consomme énormément d’énergie. Je suis obligé de me restreindre dans les coups de fils, Internet… », détaille-t-il.

Une société qui sollicite « tout le temps »

Brigitte Elkaïm, médecin généraliste, rappelle que la fatigue chronique ou passagère touche l’ensemble de la population à des degrés divers. Un phénomène qu’elle attribue à l’évolution de notre société.

« On est sollicité tout le temps, que ce soit le téléphone, la télé, l’ordinateur ou le monde, il y a beaucoup plus de monde partout », relève-t-elle auprès de BFMTV.

La fatigue est aujourd’hui l’un des premiers motifs de consultation en médecine générale.



Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire