Formule 1

Jos Verstappen pense que son fils doit s’améliorer en qualifications

Jos Verstappen estime que son fils Max Verstappen doit s’améliorer le samedi dans l’exercice des qualifications afin de mettre toutes les chances de son côté le dimanche pour la course.

Bien que Max Verstappen ait remporté cinq victoires depuis le début de la saison 2022 (sur huit courses disputées), le Néerlandais n’a pas excellé dans l’exercice du tour rapide en qualifications le samedi puisqu’il n’a décroché qu’une seule pole position au Grand Prix d’Emilie-Romagne à Imola, alors que le pilote Ferrari Charles Leclerc a réussi à décrocher pas moins de six poles position jusqu’à présent. Le week-end dernier à Bakou, Max Verstappen s’est élancé depuis la troisième place sur la grille de départ, mais a finalement réussi à décrocher la victoire, bien aidé il est vrai par l’abandon du Monégasque Charles Leclerc, comme l’admet Jos Verstappen.

« Je pense que Max a été très fort à Bakou et soyons honnêtes : tout s’est bien goupillé. » admet Verstappen Sr dans sa traditionnelle chronique d’après course publiée sur le site de son fils.

« Je pense que Ferrari a fait un bon appel lorsqu’elle a fait rentrer Leclerc lors de la voiture de sécurité virtuelle, et lorsque Max est rentré plus tard, il avait 13 secondes de retard. Il y a eu une autre voiture de sécurité virtuelle plus tard et Leclerc aurait pu en profiter à nouveau, mais le fait qu’il ait dû abandonner sur des problèmes techniques a joué en notre faveur. »

« Max l’aurait peut-être rattrapé, mais cela aurait nécessité de prendre plus de risques et de le dépasser, mais il n’a pas dû en arriver là. On pouvait voir aussi que Max était très motivé, cela avait à voir bien-sûr avec la course précédente à Monaco, il ne se laisse pas abattre, je pense que c’est ça qui est très beau et ça ne fait que le rendre meilleur. Un Max défié est un Max encore meilleur. »

Jos Verstappen souligne cependant le fait que son fils a encore une belle marge de progression le samedi en qualifications sur l’exercice du tour rapide : « La seule chose qui est manquante, c’est les qualifications. Samedi, on a pu voir sa frustration après la séance car ça ne se passe pas comme il le souhaite. »

« S’ils peuvent [Red Bull] tirer leur épingle du jeu en qualifications, les choses seront plus faciles pour lui. Sur les circuits urbains, cela est encore plus évident. Il y a moins de gomme [moins de grip] et il a plus de mal à être rapide. La bonne nouvelle, c’est que durant la course, la Red Bull part comme une fusée, l’équilibre de la voiture est bon. Durant les longs runs, les pneus se comportent différent et la voiture devient plus rapide dans les virages. Max arrive très bien à gérer cela. Max est excellent pour signer des temps au tour constants. Il peut piloter chaque tour avec 100% de précision : boom, boom, même temps. »

Avant le Grand Prix du Canada qui se dispute ce week-end à Montréal (du 17 au 19 juin), Max Verstappen est leader du championnat du monde avec 21 points d’avance sur son coéquipier Sergio Perez.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 12 676

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.