Sports

Judo-Club du Neubourg : Maxime Guhur, vice-champion de France

Maxime Guhur (à gauche) peut avoir le sourire, il a décroché la médaille d’argent au Championnat de France en moins de 90 kg.
Maxime Guhur (à gauche) peut avoir le sourire, il a décroché la médaille d’argent au Championnat de France en moins de 90 kg. ©Le Courrier de l’Eure

Si depuis la rentrée de septembre, un partenariat avec le Judo-Club du Neubourg permet à des jeunes sportifs de l’IME La Rivière à Nassandres-sur-Risle et des adultes du Foyer Eugénie-Marie de la Neuville-du-Bosc de pouvoir partager des séances de judo adapté, le Judo-Club accueille également Maxime Guhur et Damien Pottier pendant les séances ordinaires. Tous les deux ont une licence sport adapté et travaillent dans un ESAT (Établissement et Service d’Aide par le Travail). « Ils participent aux mêmes cours que tous les autres judokas du club. Cette inclusion permet de s’enrichir à leur contact pendant et en dehors des séances », précise le président Laurent Guiod.

Des adversaires plus lourds

« J’ai pu suivre la formation d’assistant club, ce qui me permet d’animer les échauffements du cours adulte et d’aider le professeur Olivier Cornu pendant les cours des enfants », confie Maxime Guhur, redoutable combattant sur le tatami.

Il prépare la deuxième série des katas afin de devenir ceinture noire.

Laurent Guiod président du Judo-Club du Neubourg

Maxime, 23 ans, ceinture marron, vient d’en donner la preuve samedi 4 juin à Mèze (près de Sète). Il y a décroché le titre de vice-champion de France « sport adapté » en catégorie senior moins de 90 kg. Une sacrée performance pour le Neubourgeois, qui, dans sa nouvelle catégorie de poids, a eu fort à faire face à des adversaires souvent plus lourds que lui.

Jeux européens en juillet 2022

Champion de France en 2015, 2017, 2018, chez les moins de 81 kg, celui qui défend les couleurs du Judo-Club du Neubourg depuis 2016 découvrait sa nouvelle catégorie, où toute son efficacité déployée sur le tatami lui a permis d’atteindre la finale et d’obtenir une belle et méritoire médaille de bronze.

De bon augure avant une échéance européenne : « Maxime va participer à un stage de préparation à Montpellier fin juin dans l’objectif de participer aux Jeux européens en Pologne, en juillet », informe son président Laurent Guiod, et d’ajouter : « Sa participation aux championnats du monde Virtus, initialement prévus à Bordeaux en juin 2022, mais reportés en juin 2023, reste également en ligne de mire ».

Déjà médaille de bronze au Championnat d’Europe de Londres (2018), Maxime travaille actuellement pour être reconnu sportif de haut niveau. « La démarche est engagée et toujours en cours d’instruction. Il prépare aussi la deuxième série des katas afin de devenir ceinture noire », précise Laurent Guiod.

Info : Vous pouvez soutenir Maxime Guhur dans son objectif des championnats du monde Virtus 2023 en participant à la cagnotte mise en place sur Leetchi.com

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Le Courrier de l’Eure dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 12 651

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.