Please assign a menu to the primary menu location under menu

En bref

Kazakhstan : un saut à l’élastique tourne au drame

Yevgenia Leontyeva, une mère de trois enfants, âgée de 33 ans, a trouvé la mort dimanche 10 octobre à Karaganda (Kazakhstan) après un tragique accident lors d’un saut à l’élastique, conduisant à sa chute 30 mètres plus bas.

Présente au sommet du toit d’un immeuble dans la ville kazakh en compagnie d’un ami, la mère de famille était pourtant une habituée du saut à l’élastique, selon le New York Post. Elle s’est donc naturellement jetée dans le vide dès le feu vert donné par l’organisateur du saut, après avoir été attachée via un harnais de sécurité.

Le problème est que l’homme en charge de l’activité n’avait pas eu le temps d’accrocher la corde de sécurité à l’arbre censé retenir la chute de la femme de 33 ans. Il tenait simplement la bouée de sauvetage dans sa main lorsqu’elle s’est élancée dans le vide.

40 jours de prison au maximum

Transportée en état d’urgence à l’hôpital après son impressionnante chute, Yevgenia Leontyeva a finalement succombé à ses blessures.

Les autorités du pays ont ouvert une enquête, fortement orientée vers la piste d’une négligence de la part des organisateurs. Pourtant, selon le journal américain, même si les responsables sont reconnus coupables des faits reprochés, la peine maximale encourue serait de 40 jours de prison.

En juillet dernier, une Colombienne avait trouvé la mort dans des circonstances identiques, après une chute vertigineuse lors d’un saut à l’élastique.



Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire