Kharviv, la deuxième ville d’Ukraine, subit les frappes incessantes des forces russes

Un nouveau bombardement russe a frappé samedi la ville de Kharviv, dans le nord-est de l’Ukraine, ciblant cette fois un bâtiment où des cuisiniers bénévoles faisaient du pain et autres plats pour les habitants.

Un point de distribution alimentaire visé

La frappe a fait au moins deux morts et une vingtaine de blessés, provoquant des dégâts considérables. Les rues étaient jonchées de débris et de miches de pain.

Des cuisiniers bénévoles, sains et saufs, témoignent : “Nous étions en train de faire du pain et de cuisiner quand une explosion a fait trembler les murs. On s’est tous précipités dehors. L’explosion était si forte qu’au début nous n’avons pas compris ce qu’il se passait, mais quand les murs ont commencé à bouger, nous avons tous su que nous devions sortir. Pour l’instant, il semble que nous ayons tous survécu”, explique Genadiy, volontaire au centre de distribution alimentaire de Kharkiv.

La destruction de ce centre de distribution alimentaire va impacter des habitants déjà privés de tout. Mais les cuisiniers bénévoles n’entendent pas baisser les bras : “Nous avons deux autres sites de production de nourriture. Je pense qu’ils fonctionnent encore. Nous n’allons pas rester chez nous, nous allons continuer. Il n’y a plus de voiture pour les livraisons, mais j’ai un vélo, donc je vais me déplacer de cette façon et nous allons continuer à faire de la nourriture”, explique Dmytro.

5 morts dimanche dans une série de frappes

Située à seulement une vingtaine de kilomètres de la frontière russe, Kharkiv, la deuxième ville d’Ukraine, subit des bombardements réguliers depuis que les troupes de Vladimir Poutine se sont retirées de la région de Kiev pour se concentrer sur l’est du pays.

Les habitants se réfugient dans les stations de métro transformées en immenses abris souterrains. Ce dimanche une nouvelle série de frappes sur Kharviv a fait 5 morts.

Source link

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *