En bref

La Belgique restitue à la RDC une dent de Patrice Lumumba

Une cérémonie très émouvante à Bruxelles, et une histoire sombre et stupéfiante, autour de Patrice Lumumba, le père de l’indépendance de la République démocratique du Congo ((RDC). 61 ans après son assassinat, la Belgique, ex- puissance coloniale, a restitué à la RDC, une dent du héros congolais.

« Il n’est pas normal que la dépouille de l’un des pères fondateurs de la nation congolaise soit conservée depuis six décennies dans des circonstances obscures, jamais vraiment élucidées, mais ce que l’on sait ne nous rend pas fiers » a ainsi déclaré le Premier ministre belge, Alexander De Croo, lors de cette cérémonie. 

Contenue dans un coffret, la dent a été placée dans un cercueil qui a été remis aux autorités congolaises en présence de François, Juliana et Roland Lumumba, les enfants du leader assassiné, et de leurs familles.

« Père, nous pleurions ta disparition sans avoir fait d’oraison funèbre (…) notre devoir de descendant c’était de (t’) offrir une sépulture digne« , a déclaré Juliana, les larmes aux yeux, qui avait 5 ans lorsque son père avait disparu.

Soulignant les zones d’ombre qui entourent encore l’assassinat, elle a rappelé avoir réclamé en 2020, dans une lettre au roi des Belges Philippe, le retour de la dent ayant valeur de « relique » aux yeux des Congolais, restituée par le procureur fédéral Frédéric Van Leeuw.

L ‘assassinat de Lumumba, un des épisodes les plus sombres de l’histoire coloniale belge

Premier Premier ministre de l’ancien Congo belge devenu indépendant le 30 juin 1960 (l’ex-Zaïre, aujourd’hui la RDC), Patrice Lumumba a été renversé dès la mi-septembre 1960 par un coup d’Etat. Il avait été assassiné deux mois et demi après sa nomination par des séparatistes de la région du Katanga. Le président congolais de l’époque, la Belgique et la CIA ont été impliqués dans sa mort, inquiets de la sympathie de Lumumba pour l’Union soviétique. Son corps avait été dissous dans l’acide. Mais quatre décennies plus tard un policier belge a brisé le secret, se vantant un an avant sa mort d’avoir gardé une dent. Cette dernière avait été ensuite saisie par la justice en 2016 chez la fille de ce policier

Le cercueil va partir ce mardi soir pour Kinshasa où une cérémonie d’inhumation doit être organisée le 30 juin, date anniversaire de l’indépendance.

Le pays construit actuellement un « Mémorial Patrice Lumumba » sur un grand axe où s’élève déjà une statue du héros national.



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 12 541

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.