Faits divers

La Civette, bar-tabac de Draguignan, fermée pour non-respect du pass sanitaire

Depuis mardi, La Civette, bar-tabac de Draguignan situé boulevard Gabriel-Péri, à proximité de l’office de tourisme, est porte close. La préfecture du Var a prononcé à l’encontre de l’établissement une fermeture administrative d’une durée de sept jours.

La raison? La non-application du pass sanitaire. Chose qui a pu être repérée par la police lors de deux contrôles ayant eu lieu fin décembre.

Plusieurs clients sans pass sanitaire

« Lors du premier contrôle, deux clients installés depuis un moment ne disposaient pas de pass sanitaire, rapporte Cédric Fevre, commissaire de Draguignan. Nous avons alors verbalisé les deux clients et mis en demeure les propriétaires de l’établissement. »

Le 30 décembre dernier, une semaine environ après le premier contrôle, les policiers retournent à La Civette pour vérifier à nouveau la bonne application du pass sanitaire. « Cette fois-ci, trois clients étaient sans pass », rapporte le patron de la police dracénoise. « Là encore, les clients ont été verbalisés. » De 135 euros d’amende.

Lors des contrôles en lien avec le pass sanitaire, les policiers font remonter systématiquement les informations à la préfecture du Var. C’est cette dernière qui a décidé de prononcer la fermeture de La Civette pour une semaine. L’établissement ne rouvrira donc pas ses portes avant le mercredi 19 janvier.

Le gérant du bar encourt possiblement une amende de 1.500 euros. « Pour le moment, aucune amende n’a été a priori infligée », précise le commissaire.

L’établissement est sur la sellette. Si des clients sans pass sont repérés dans l’établissement une troisième fois dans les 45 jours qui suivent le contrôle du 30 décembre, les propriétaires de La Civette s’exposeraient à des poursuites judiciaires. Ils encourraient jusqu’à 9.000 euros d’amende et un an de prison.

Pour le moment, le bar-tabac dracénois est le seul à avoir été sanctionné de la sorte. « Trois autres établissements de la commune ont été mis en demeure », ajoute Cédric Fevre. « Lors des contrôles suivants, tout était en règle. »



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 1 576

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Alert: Content selection is disabled!!