Sud

LA MINUTE SPORT L’actualité sportive de ce jeudi 25 novembre

Face à Quevilly, les tribunes étaient très clairsemées (Photo Anthony Maurin).

Comme chaque jour, du lundi au vendredi, découvrez l’essentiel de l’actualité sportive gardoise en quelques infos. 

Nîmes Olympique

« D’un claquement de doigt, j’arrête tout. » Ce matin, à la suite de l’annonce qu’il avait faite devant les 500 supporters rassemblés samedi dernier, le maire de Nîmes Jean-Paul Fournier a rencontré ce matin Rani Assaf, le président du Nîmes Olympique. Il est ressorti de cette entrevue que le président du NO accepte de renouer le dialogue avec les groupes de supporters reçus la semaine dernière en mairie. Il est ouvert à faire des efforts et à une discussion concernant le prix des places mais il ne supporte plus de payer des amendes à causes des fumigènes. Cela coûte 80 000 € par an au club, selon lui. Rani Assaf a aussi prévu d’améliorer sa communication avec le public nîmois. « Notre discussion a été constructive. Il y a eu une prise de conscience sur le fait que la situation actuelle n’est plus tenable et qu’il y a une nécessité absolue de rétablir une communication directe avec les supporters », explique le Maire de Nîmes. Ainsi, la ville joue le rôle de médiateur et une rencontre tripartite – président, Ville, supporters – aura lieu la semaine prochaine. Lors des échanges, Jean-Paul Fournier a néanmoins menacé l’actionnaire majoritaire des Crocos de ne plus le suivre sur son projet de nouveau stade si ce dernier ne trouvait pas un terrain d’entente avec les supporters : « D’un claquement de doigt, j’arrête tout », a-t-il déclaré.

Nîmes – Quevilly : quelle affluence ? 1 203 spectateurs, c’était l’affluence officielle du stade des Costières, samedi contre Quevilly-Rouen Métropole (2-1), pour la 16e journée de Ligue 2. Un chiffre surévalué à vue d’œil pour beaucoup de supporters présents au stade. Selon nos informations, 800 billets environ ont été scannés à l’entrée du stade. Les spectateurs comptabilisés restants étaient accrédités (presse, officiels…) ou invités dans le cadre du protocole imposé par la Ligue de football professionnelle (LFP).

On prépare les tirs au but. Samedi à 16h, les Nîmois se déplacent à Aubagne (N2) pour le compte du 8e tour de la Coupe de France. S’ils espèrent se qualifier dans le temps réglementaire, les Crocodiles ne peuvent pas exclure que la rencontre se termine par la redoutable séance de tirs au but. Mercredi matin, pour clôturer la séance d’entraînement, ils se sont essayés à cet exercice. Visiblement, le NO excelle dans ce domaine car tous les joueurs de champs ont tenté leur chance et seulement trois (Cubas, Philibert et Pontet) ont échoué. Bilan, 17/20 pour les tireurs nîmois, les Provençaux sont prévenus. Pour rappel, Zinedine Ferhat (malade), Moussa Koné (cuisse) et Anthony Briançon, actuellement en stage de réathlétisation du côté de Clairefontaine, sont forfaits. Averti à trois reprises en moins de dix rencontres, Gaëtan Paquiez sera disponible samedi mais suspendu pour le déplacement à Rodez, le vendredi 3 décembre à 21h, pour le compte de la 17e journée de Ligue 2.

USAM

Ahmed Hesham a été opéré avec succès (Photo USAM)

Hesham, opéré avec succès. Le 23 octobre dernier, Ahmed Hesham se blessait gravement au genou lors de la défaite contre Toulouse (25-26). Ce jeudi matin, l’arrière gauche a été opéré avec succès des ligaments croisés à Paris. Venue d’Égypte, sa maman était présente pour le soutenir dans cette épreuve. D’ici trois, quatre jours la pépite de 21 ans sortira de l’hôpital et passera dix jours à la Maison du Handball pour se remettre de cette opération auprès de professionnels. En décembre, il passera ensuite un mois du côté de Capbreton, au centre de rééducation qui accueille tous les sportifs qui ont subi une intervention chirurgicale importante. En janvier, durant la trêve hivernale, il retournera auprès de sa famille dans son pays natal. Le début d’année sera l’occasion de se rétablir avant de retrouver les terrains lors de la préparation estivale pour la saison 2022/2023.

Une promo pour les abonnés. Si pour le grand public, l’USAM commercialise une offre à 20€ pour assister aux deux rencontres de la semaine prochaine contre Tatabanya et Nantes, les abonnés ont aussi droit à un avantage. Leur abonnement n’étant valable que pour le championnat, le club nîmois a décidé de proposer des places, exclusivement pour les abonnés, à 5€ pour le match face aux Hongrois de Tatabanya (mardi à 18h45) comptant pour la 5e journée de la Ligue européenne de l’EHF. Pour en bénéficier, rendez-vous sur la billetterie en ligne du club : usam-nimesgard.fr





Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire