LA MINUTE SPORT L’actualité sportive de ce mardi 20 septembre

Les Pagis, père et fils, à la Bastide ce matin (photo Norman Jardin)

Comme chaque jour du lundi au vendredi, découvrez l’essentiel de l’actualité sportive gardoise en quelques infos. 

Nîmes Olympique

Le grinta club lancé ! C’est désormais officiel, la supra association Grinta Club lance à partir d’aujourd’hui sa campagne d’adhésion sur le site : grinta-club.fr. Pour une cotisation de 20€ pour la saison, les membres disposent d’une place réservée en tribune, de tarifs avantageux sur la billetterie (10€ au lieu de 17€ en tribune Sud, ou 20€ au lieu de 25€ en tribune Nord) et sur la boutique officielle du Nîmes Olympique. Les fonds récoltés par l’association vont permettre de financer le don de places aux plus démunis. L’association représente également une voix au conseil d’administration de la SASP Nîmes Olympique. Pour le moment, le président est Jean-Jacques Bourdin, également président d’honneur du NO. Autre information concernant les supporters, ce samedi 24 septembre à 10h30 au stade des Costières, le président Rani Assaf animera un échange avec tous les supporters du club. L’actionnaire majoritaire du club compte présenter ses futurs projets pour les Crocos. Les Gladiators ont prévu de s’y rendre car cette rencontre pourrait, pourquoi pas, aussi permettre de faire évoluer les relations entre le groupe ultra et le président du NO. Nicolas Rainville, adjoint à la ville de Nîmes délégué aux Sports, devrait également être présent. L’entrée s’effectuera par la porte DEFG en tribune nord.

Pagis en visiteur. L’ancien buteur de Nîmes Olympique était présent dans les tribunes du stade Auguste-Bonal samedi pour voir son fils Pablo titulaire avec les Crocodiles. Après avoir traversé la France d’Ouest en Est, Mickaël Pagis, qui habite en Bretagne, à pris la direction du Sud et il était ce matin au centre d’entraînement de la Bastide pour voir son fiston. « Pagistral » est revenu sur la prestation du NO à Sochaux et il s’est surtout attardé sur le secteur offensif : « J’ai trouvé que l’attaque nîmoise se précipitait trop, qu’elle était impatiente sur la construction. » L’ancien numéro 11 de Nîmes en a profité pour découvrir la Bastide : « Je ne connaissais pas ces terrains car à mon époque on s’entraînait aux Courbiers avec un petit vestiaire sans salle de musculation. Je n’étais pas revenu à Nîmes depuis mon départ en janvier 2001. » Dans le Gard jusqu’à demain, Mickaël compte bien faire découvrir la région nîmoise à Pablo. Ils ont déjà visité le Pont du Gard hier et cet après-midi, après un padel, ils se sont lancés dans la visite du centre-ville de Nîmes.

Enzo Philibert est de retour à Nîmes (photo Norman Jardin)

Philibert de retour. C’est la petite surprise de ce mardi. Enzo Philibert (20 ans) est présent toute la semaine avec le groupe professionnel. Apparu à six reprises la saison dernière, mais blessé à un pied au mois de février, au moment où il était question de signer un contrat pro, il tente depuis de retrouver sa forme initiale. Sans avoir trouvé un terrain d’entente avec le club, le joueur avait quitté le NO cet été, puis son retour avait été évoqué mais une rechute avait fermé la porte à un éventuel accord. Le club l’accueille désormais pour qu’il puisse profiter du staff médical, des préparateurs physique et qu’il se retrouve dans un environnement de séances collectives. Il sera peut-être par la suite question d’intégrer la réserve du NO (R1), mais il n’est pas envisagé qu’il soit une solution pour la Ligue 2.

Lamine Fomba et Moussa Koné sont restés aux soins ce matin (Photo Anthony Maurin).

Sans Fomba ni Koné. Ce matin, les Nîmois ont travaillé l’aspect technique. « Le but était de vider les têtes, de retrouver de l’unité et de la solidarité. Nous savons que notre début de saison n’est pas conforme à ce que l’on pouvait attendre. On va se dire les choses et nous aurons des entretiens individuels avec chaque joueur », explique Nicolas Usaï. Le groupe nîmois était privé de Fomba qui est malade, Koné resté aux soins à cause d’une douleur récurrente aux adducteurs. N’Guessan, qui a pris une semelle à Sochaux, s’est contenté d’un footing et Poulain qui continue de travailler individuellement. Quant à Burner, il a écourté son entraînement pour régler une formalité administrative. Mercredi et jeudi seront exclusivement consacrés à la tactique avec une réflexion au sujet du dispositif à mettre en place contre le Paris FC sachant que Guessoum sera suspendu et que Poulain ne sera probablement pas encore rétabli.

Rugby Club Nîmois

Les jeunes rugbymen nîmois (Photo RCN)

Partenariat avec d’Alzon. La classe sport de l’Institut Emmanuel d’Alzon propose trois fois par semaine des entraînements spécifiques sur des séances d’une heure (lundi, mardi, jeudi). Les collégiens de la classe sport sont licenciés au RCN ou dans les clubs partenaires (Marguerittes…). Ils bénéficient donc d’horaires aménagés qui leur permettent de travailler spécifiquement leur technique individuelle. Samuel Roche, arrière de la Nationale 2, accompagné de Mathieu Noirot et de Matthieu Losson, s’occupent de cette classe sport. Les coordinateurs sont fiers de l’évolution de la classe sport qui a vu en un an, son effectif doubler (14 à 34 élèves). « Ce qui est formidable avec l’Institut Emmanuel d’Alzon, c’est le fait que les élèves ont un emploi du temps adapté. Les jeunes sont ravis et les parents également car il y a un suivi régulier entre le scolaire et le sportif », se réjouit Samuel Roche.

Norman Jardin et Corentin Corger.



Source link

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.