Sud

LA MINUTE SPORT L’actualité sportive de ce mercredi 1er décembre

Le Nîmes Olympique affrontera Toulouse le samedi 18 décembre à 13h45 en Coupe de France (Photo Anthony Maurin)

Comme chaque jour, du lundi au vendredi, découvrez l’essentiel de l’actualité sportive gardoise en quelques infos. 

Coupe de France

Les Costières ou Pautex pour Chemin-Bas ? Les horaires des matches des 32e de finale de la Coupe de France ont été publiés sur le site de la Fédération française de football. Les Crocos se déplaceront au Stadium de Toulouse le samedi 18 décembre à 13h45, trois jours avant de retrouver le Téfécé, au même endroit, pour la 19e journée de Ligue 2. Nîmes Chemin-Bas recevra Clermont à 16h le même jour. Mais où se déroulera la rencontre ? Selon nos informations, le club nîmois aimerait jouer aux Costières à condition de pouvoir s’entraîner sur place les jours précédents la rencontre. Pas sûr que cela soit possible alors Chemin-Bas prépare un plan B qui pourrait être le stade Pautex d’Uzès. Un terrain synthétique qui ne dépayserait pas le pensionnaire de Régional 2, habitué à jouer sur le même type de pelouse à Jean-Bouin. La JSCBA étudie actuellement les deux options et se renseigne sur l’homologation du stade Pautex et la possibilité de l’utiliser auprès de la Ville d’Uzès. Toujours selon nos informations, les Nîmois ont jusqu’à demain pour faire connaître le lieu de la rencontre à la Fédération.

Nîmes Olympique

Les grandes retrouvailles. Ce vendredi à 21h, pour le compte de la 17e journée de Ligue 2, Nîmes Olympique (11e, 20 pts) se déplace à Rodez (8e, 22 pts). Un match qui sonne l’heure des grandes retrouvailles pour trois anciens nîmois qui évoluent désormais avec le RAF. En premier lieu le natif de Mus, formé au club, Clément Depres, auteur de trois buts cette saison. Absent des quatre dernières rencontres à cause d’une douleur au genou droit, l’attaquant n’a pas voulu prendre de risques après avoir été opéré des ligaments croisés du genou gauche en 2019 et éloigné des terrains pendant 28 mois. Ce dernier s’est entraîné avec le groupe cette semaine et pourrait figurer dans le groupe retenu par le coach Laurent Peyrelade. Lucas Buades, qui a marqué à quatre reprises pour le moment, et le défenseur Adilson Malanda, qui a signé son premier contrat professionnel dans l’Aveyron après être passé par le centre de formation nîmois, devraient être titulaires face aux Crocos. Dans un système en 3-4-1-2, Malanda occuperait le poste de défenseur droit et « Bubu » jouerait sur le même côté en piston. Des Ruthénois qui ont à cœur de se reprendre après l’élimination en Coupe de France face à l’AS Cannes (1-1, 3-2 au t.a.b), pensionnaire de N3, qui a entraîné la colère de leur président Pierre-Olivier Murat.

Rugby Club Nîmois

Un ballon en pierre pour la bonne cause (Photo RCN)

Un ballon solidaire. Dans le cadre du Téléthon, programmée les 3 et 4 décembre prochains, le Rugby Club Nîmois s’associe aux Compagnons du Devoir du Gard. Pour l’occasion, un ballon de rugby taillé dans la pierre par les jeunes artisans des Compagnons du Devoir est à gagner par le biais d’une tombola. Les tickets seront vendus sur le stand des Compagnons du Devoir. Une prévente est possible sur l’adresse mail suivante : hugo.moulet@rugby-nimes.com. L’ensemble de la recette sera reversé à l’AFM (Association française contre les myopathies), termes qui désignent les maladies des muscles.

Foursans-Bourdette récompensé. Hier soir, au GGL Stadium de Montpellier, s’est déroulé la cérémonie des Oscars Midi Olympique, décernés par le célèbre journal spécialisé dans le rugby. Outre son coéquipier Arthur Vincent qui a été récompensé, le Nîmois Louis Foursans-Bourdette, formé au Rugby Club Nîmois, a reçu l’Oscar espoir. Un trophée qui met en lumière la belle entrée en matière de ce demi d’ouverture de 19 ans qui a découvert le monde professionnel la saison dernière avec Montpellier. Le 4 décembre 2020, il avait d’ailleurs marqué les esprits en gagnant le match tout seul face à Clermont (15-21), où il avait inscrit tous les points héraultais. Il compte en tout 12 apparitions avec le MHR dont cinq cette saison. Son assurance et sa qualité de jeu au pied font de lui un vrai joueur en devenir à ce poste.

Étoile de Bessèges

On connaît les 22 équipes présentes pour l’édition 2022 (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Les 20 équipes déjà connues. Alors que vous nous révélions le programme alléchant des cinq étapes de la 52e édition de l’Etoile de Bessèges en septembre dernier (lire ici), les organisateurs de cette course cycliste gardoise mythique créée par Roland Fangille, décédé en novembre 2020 et dont le flambeau est repris par sa fille Claudine, viennent de dévoiler le nom des 20 équipes, soit deux de moins que l’an dernier, qui prendront le départ le 2 février 2022. Au total, 9 équipes World Tour (le plus haut niveau du cyclisme mondial) seront de la partie, dont Ineos Grenadiers, qui renouvelle sa confiance en s’alignant pour la deuxième fois d’affilée. AG2R – Citroën, Trek Segafredo, UAE Team Emirates, Groupama FDJ, Intermarché Wanty Gobert, EF Education Nippo, Cofidis, avec probablement le Vauverdois Alexandre Delettre et Israël Start-up Nation font office de grosses écuries. En revanche, pas de Deceuninck Quick-Step, l’équipe belge du champion du monde français Julian Alaphilippe, que les organisateurs rêvent de voir un jour au départ de l’Étoile. Par ailleurs, respectivement premier et deuxième du dernier classement ProTeam (deuxième division), Alpecin Fenix et Arkéa Samsic figurent parmi les 20 équipes retenues, comme B&B Hôtel, Bardiani, St Michel Auber, Roubaix Lille Métropole, Uno-X Pro Cycling Team, Sport Vlanderen Baloise, Bingoal et Kern Pharma.





Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire