LA MINUTE SPORT L’actualité sportive de ce vendredi 23 septembre

Nicolas Usaï, coach du Nîmes Olympique (Photo Yannick Pons)

Comme chaque jour du lundi au vendredi, découvrez l’essentiel de l’actualité sportive gardoise en quelques infos. 

Nîmes Olympique

Défaite 2-1 à Toulouse. En cette période de trêve internationale, les Crocos ont disputé un match amical ce matin à 11h30 du côté de Toulouse face au Téfécé, pensionnaire de Ligue 1. C’est avec un dispositif en 4-4-2 que Nîmes Olympique a débuté cette rencontre avec notamment Patrick Burner arrière gauche, Ronny Labonne milieu droit et un duo d’attaque composé de Malik Tchokounté et de Pablo Pagis. Le jeune attaquant prêté par Lorient a été le premier à se mettre en évidence en ouvrant la marque d’un lob exceptionnel depuis la ligne médiane dès la 7e minute de jeu profitant d’un mauvais placement du gardien adverse. Un but pagistral dans la pure tradition familiale. En tête à la pause, les Gardois ont été renversés en deuxième période en encaissant deux buts en sept minutes signés Junior Flemmings (61e) puis Yanis Zodehougan (68e). « Ça était une bonne séance de travail après une semaine chargée avec de nouveaux automatismes à prendre. C’est une nouvelle organisation que l’on pourra utiliser au début ou en fin de match, rien n’est figé », a réagi après la rencontre Nicolas Usaï au sujet de ce système en 4-4-2. Lors de cette partie, Nasser Djiga a joué 75 minutes avant de sortir à cause de crampes. Le défenseur burkinabé devrait fêter sa première apparition sous le maillot rouge, en compétition officielle, samedi prochain contre le Paris FC en l’absence de Benoît Poulain (phase de reprise) et Kelyan Guessoum (suspendu). Les 18 joueurs convoqués ont eu droit à du temps de jeu. Les deux gardiens, Axel Maraval et Lucas Dias, ont joué une période chacun. « Dans le contenu, on aurait aimé se créer plus d’occasions et être plus réaliste. C’est dommageable de mener 1-0 et de perdre le match. Quand on ouvre le score, on doit faire en sorte de gagner le match », ajoute le coach nîmois alors que les joueurs sont en repos ce week-end avant de préparer dès lundi la 10e journée de Ligue 2 avec la réception du Paris FC le 1er octobre à 19h.

Le onze de départ nîmois : Maraval – Vargas, Durand de Gevigney, Djiga, Burner – Labonne, Thomasen, N’Guessan, Saïd – Pagis, Tchokounté. Sont entrés en jeu : Dias, Guessoum, Sadzoute, Ueda, Delpech, Fomba, Omarsson. 

Amicale des anciens du Nîmes Olympique

La quarantaine approche. Le 1er octobre au Grand Hôtel de Nîmes se déroulera le quarantième anniversaire de l’Amicale des anciens du Nîmes Olympique (AANO), comme l’ont annoncé ce matin son président Patrick Champ ainsi que le trésorier et vice-président Aldo Costanzo. L’association qui comptabilise environ 120 adhérents dont une quarantaine d’anciens joueurs proposera tout d’abord un apéritif, suivi d’un repas pour les conviés et de prises de parole. Un cadeau sera remis à chacune des personnes réparties sur douze tables portant le nom de personnes ayant fait les beaux jours du club. D’anciens joueurs, dirigeants ou membres du staff ont été invités, tout comme Nicolas Rainville, adjoint aux sports de la ville de Nîmes et David Tebib, président de l’USAM. Michel Mezy sera aussi de la partie, à la différence de Rani Assaf même si Patrick Champ affirme n’avoir « aucune relation avec lui, ni bonnes ni mauvaises ». Par ailleurs, l’Amicale ne compte pas se rendre demain matin au stade des Costières pour l’échange entre le président des Crocos et les supporters.

Olympique Alès en Cévennes

Arnold Abelinti , à gauche, devrait débuter en Coupe de France (Photo Corentin Migoule)

Saurat fait tourner. Pas de championnat ce week-end pour l’OAC, les Alésiens entrent en lice pour ce quatrième tour de Coupe de France. Dimanche à 14h30, les Cévenols se déplacent dans l’Aude pour affronter l’US Conques (R2). À cette occasion, le coach Stéphane Saurat a décidé de procéder à un large turnover. Certains garçons qui ont eu peu de temps en jeu en N2, depuis le début de la saison, devraient débuter. À l’image du milieu de terrain Jérémy Balmy, des jeunes ailiers Souleymane Diaby ainsi que Théo Dengerma. Il en va de même pour l’international guyanais Arnold Abelinti, de retour aux affaires depuis quelques jours après une blessure au pied qui l’a handicapé en début de saison. Ce vendredi, les Oaciens ne se sont pas entraînés au profit d’une journée cohésion organisée dans un complexe sportif près d’Anduze avec au programme : pétanque et padel.

Rugby Club Nîmois

Demain les Nîmois vont tenter d’enchaîner un troisième succès consécutif en championnat (Photo Yannick Pons)

Première pour Thomas Roche. Fort de ses deux succès face à Dijon (34-18) et à Mâcon (19-23), le RCN est seul leader de Nationale 2 après deux journées. Demain à 19h30, les Nîmois accueillent Rumilly qui a démarré par deux défaites. Les Haut-Savoyards s’étaient inclinés largement (46-15) en fin de saison dernière à Kaufmann en quart de finale de Fédérale 1. Pour affronter l’avant-dernier, le manager Guillaume Aguilar a choisi de titulariser pour la première fois cette saison Thomas Roche en tant que trois-quart centre. Arrivé en provenance de Chartres, le jeune joueur de 21 ans compte à son actif deux apparitions en Pro D2 avec Mont-de-Marsan. L’infirmerie nîmoise se vide petit à petit même si cinq joueurs s’y trouvent encore : Damien Pichard (épaule, reprise espérée fin 2022), Clément Laurencin (entorse de la cheville, absent encore pour trois semaines), Pierre-Gilles Lakafia (lésion musculaire, de retour début octobre), Mickaël Chiker (reprise prévue début octobre) et Rémy Pichard (dos bloqué). Valentin Tonin et Mathias Fages reprennent avec les espoirs.

Le XV de départ nîmois : Nouri, Nierat, Tsiklauri – Gely, Vernier – Barnerias (cap.), Sparano, Llabres – Phillips, Chastaing – Bonnet, T.Roche, Robbe, Ngandu – S. Roche. Remplaçants : Phalip, Duprat, Gonzalez, Cuny, Sabbia, Demars, Guillimin, Barbet, Roca, Darmon. 

Tennis

Bonzi abandonne. L’aventure au tournoi ATP Metz s’est arrêtée hier soir pour le Nîmois Benjamin Bonzi. Opposé au Danois Holger Rune (31e), il a été contraint d’abandonner à cause d’une douleur au genou gauche. La victoire tendait déjà les bras à son adversaire puisque le 61e au classement ATP était mené 6-4, 4-1 au moment de jeter l’éponge. Une douleur au genou déjà présente avant cette rencontre. La semaine dernière, le numéro quatre français, a été beaucoup sollicité avec les Bleus en Coupe Davis. Malgré trois rencontres accrochées, il avait dû s’incliner à chaque fois. Si le Gardois parvient à tenir tête à ses adversaires, cela ne se voit pas encore en termes de résultats.



Source link

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.