La question pas si bête : les dentistes des Sables-d’Olonne prennent-ils de nouveaux patients ?

La galère pour trouver un dentiste aux Sables-d'Olonne se confirme.
La galère pour trouver un dentiste aux Sables-d’Olonne se confirme. ©Adobe Stock

De la patience. De la sagacité. De l’opiniâtreté. Appelez cela comme vous voudrez, mais il faut une certaine dose de perspicacité avant de décrocher un rendez-vous chez le spécialiste le plus couru du monde médical. Aux Sables-d’Olonne comme ailleurs en Vendée, il demeure très difficile de trouver un dentiste facilement. Nous en avons fait l’expérience. Au cours d’une matinée, nous avons récolté les contacts de plus d’une vingtaine de praticiens exerçant aux Sables-d’Olonne, via le moteur de recherche Google. Sur ces 20 dentistes, seulement deux nous ont donné une réponse positive. Mais pour l’un d’entre eux, exerçant dans le quartier de la Chaume, il y a un petit couac. « Oui, je prends de nouveaux patients, mais les soins ne sont pas remboursés chez moi. » Ambiance…

Pour l’autre chirurgien dentiste qui souhaite bien accueillir de nouveaux patients, on calme néanmoins la fougue de ces soignés. « Nous accueillons quelques nouveaux patients. C’est un peu du goutte-à-goutte. De trimestre en trimestre, nous essayons d’ouvrir des créneaux pour de nouveaux patients. On leur rappelle également qu’une bouche classique n’a besoin d’une consultation que tous les douze à dix-huit mois ! »

Ainsi, pour ce dentiste castelolonnais, le premier créneau disponible se situe en mars 2023. 

Ailleurs, dans les autres cabinets dentaires contactés, nous sommes soient tombés sur des lignes téléphoniques occupées ou injoignables ou bien sur des messageries vocales qui annonçaient la couleur. 

La rengaine « nous ne prenons pas de nouveaux patients », ayant été prononcée à plusieurs reprises, quelques cabinets acceptent malgré tout d’en dire plus. L’un stipule d’entrée, « qu’en raison d’un très grand nombre d’appels, les délais d’attente téléphoniques sont rallongés. Les nouveaux patients ne sont plus acceptés et il est prié de rester courtois avec les secrétaires. » Là-aussi, ambiance…

« On en vient à diriger certaines urgences sur le service dentaire du CHU de Nantes »

Plus concrètement, un autre cabinet, situé dans le quartier d’Olonne-sur-Mer, avoue que la situation des dentistes en Vendée est particulièrement préoccupante.

« Si sur le littoral, c’est déjà la galère pour trouver un praticien, imaginez alors dans les terres… On en vient à diriger certaines urgences sur le service dentaire du CHU de Nantes. »

Secrétariat d’un cabinet dentaire du quartier d’Olonne-sur-Mer

Sainte-Foy, « l’eldentrado » ?

Reste alors deux solutions. Se diriger vers les dentistes de garde, les dimanches et jours fériés, en vous rendant sur le site Internet du conseil de l’ordre des dentistes de Vendée, qui répertorie les praticiens de garde. Ou bien tenter sa chance vers un « Eldentrado », le nouveau centre municipal de Sainte-Foy, où exerce déjà une dentiste. Un deuxième dentiste, en fin d’internat, devrait rejoindre le cabinet foyen, début 2023. Et permettre ainsi à certains patients de trouver enfin un dentiste. Les premiers rendez-vous à la portée des nouveaux patients sont fixés au début d’année 2023. 

Vidéos : en ce moment sur Actu

Pour autant, le contexte demeurera toujours compliqué et rien ne permet d’assurer que chaque habitant de l’agglo sera suivi pour sa santé bucco-dentaire. 

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Le Journal des Sables dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.