Please assign a menu to the primary menu location under menu

Sports

L’ancien président du Rugby Club Pont-Audemer, Richard Carrère, s’en est allé

Richard Carrère (à droite) a présidé le Rugby Club de Pont-Audemer entre 1998 et 2008. Ses trois fils, Paul, Antoine et Mathieu jouent toujours au club.
Richard Carrère (à droite) a présidé le Rugby Club de Pont-Audemer entre 1998 et 2008. Ses trois fils, Paul, Antoine et Mathieu jouent toujours au club. (©DR/RCPA)

Le Rugby club de Pont-Audemer a perdu l’un de ses anciens présidents dans la nuit du 2 au 3 octobre. Richard Carrère, 66 ans, surnommé le « Roi Richard » par les membres du RCPA, s’en est allé après avoir passé près de 50 ans au club. Cet ancien professeur des écoles avait présidé le club entre 1998 et 2008. Les trois premières années, il était accompagné de Jean-François Dreyer. Puis lorsque ce dernier quitta la région, il prit seul la présidence, entouré de Jean-Claude Gréco (décédé en 2012) et Pierre Gouriou.

Une passion transmise à ses fils

« Avec Richard, il n’y avait jamais de conflit, ni de voix élevée, juste parfois un humour posé qui, d’une petite phrase, recadrait les choses et les hommes aussi. Richard était fidèle et d’abord à sa famille », réagit Pierre Gouriou, secrétaire dirigeant jusqu’en 2015. Une décennie à la tête du club marquée par l’accession à la nationale 3 (Fédérale 3).
Richard Carrère avait rejoint du RCPA en 1974. Pendant une quinzaine d’années, il fut joueur et équipier. « Sans états d’âme, il donnait toujours le meilleur, respecté par ses partenaires et ses adversaires car il était toujours dans l’esprit pendant le jeu, mais aussi après.  », poursuit Pierre Gouriou.

Après avoir raccroché ses crampons, il encadra les moins de 18 ans pendant quelques saisons. Il transmit également sa passion pour le ballon ovale à ses trois fils, Antoine, Mathieu et Paul, toujours membres du club. « Supporter inconditionnel de ses trois fils, il n’a jamais quitté les terrains normands. Il les a suivis le plus possible, sans jamais rester les bras croisés. Il était là pour remplir une feuille de match, faire le juge de touche, être soigneur ou encore accompagner les jeunes dans le bus », souligne l’ancien dirigeant.
« Nous avons une pensée triste et amicale pour Anne, sa femme, ses fils, Francis, son frère et ses petits enfants », conclut Pierre Gouriou.

Un dernier hommage sera rendu à Richard Carrère le lundi 11 octobre 2021, à 12 h 30 au crématorium de Petit-Quevilly.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre L’Éveil de Pont-Audemer dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire