A la une

le Barça sombre, le Bayern intenable, Ronaldo héros de Manchester United

Publié le :

Beaucoup de buts et de scénarios rocambolesques mercredi dans les rencontres de la 2ème journée de la Ligue des champions. Le FC Barcelone a coulé sur le terrain du Benfica (3-0) alors que le Bayern Munich s’est montré impitoyable avec le Dynamo Kiev (5-0). Malmené à domicile, Manchester United a arraché la victoire contre Villarreal grâce notamment à un but de Cristiano Ronaldo dans les dernières secondes (2-1).

Après la soirée de mardi qui a notamment vu le PSG prendre le dessus sur Manchester City (2-0) avec le premier but de Lionel Messi, et le modeste Sheriff Tiraspol s’imposer sur le terrain du Real Madrid (2-1), celle du mercredi 29 septembre a été aussi intense aux quatre coins de l’Europe. Les rencontres ont été particulièrement plaisantes à suivre… ou particulièrement difficiles, en fonction de ses préférences. Pour les Espagnols, par exemple, c’est une soirée à oublier.

  • Groupe E : le Barça s’écroule encore, le Bayern s’éclate

Le Barça est-il déjà éliminé de la course aux huitièmes ? Les Blaugranas, endettés, distancés en championnat et désormais privés de Lionel Messi et d’Antoine Griezmann, ont été à nouveau humiliés sur le terrain du Benfica Lisbonne (3-0, doublé de Darwin Nunez et but de Rafa Silva). C’est leur deuxième défaite après deux journées.

Les hommes de Ronald Koeman, qui affrontait son ancienne équipe, ont terminé le match à dix après l’exclusion d’Eric Garcia (87e). Un nouveau cauchemar au Portugal pour les Catalans, qui s’enfoncent un peu plus dans une crise sans fin. L’entraîneur néerlandais est plus que jamais sur la sellette après cette humiliation.

Darwin Nunez (en rouge) marquant le premier des trois buts du Benfica Lisbonne contre le FC Barcelone, le 29 septembre 2021.
Darwin Nunez (en rouge) marquant le premier des trois buts du Benfica Lisbonne contre le FC Barcelone, le 29 septembre 2021. © Pedro Nunes, Reuters

En parallèle, le Bayern Munich, qui avait corrigé les Catalans 3-0 au Camp Nou en ouverture, a encore déroulé chez lui face au Dynamo Kiev (5-0). En mode rouleau-compresseur, l’ogre allemand s’est notamment appuyé sur un doublé express de Robert Lewandowski pour consolider sa première place du groupe. Le buteur polonais, déjà auteur de 7 buts en 6 matches de championnat, a débuté sa campagne européenne avec 4 buts en 2 matches. Serge Gnabry, Leroy Sné et Eric-Maxim Choupo-Moting ont complété le festival.

  • Groupe F : Cristiano Ronaldo, le sauveur des Red Devils

Héroïque Cristiano Ronaldo ! Tenu en échec par Villarreal, le revenant portugais a émergé à la 90e+5 pour marquer le but de la victoire et délivrer Manchester United. Devenu l’homme qui a joué le plus grand nombre de matches en C1 dans l’histoire (178 rencontres désormais), Ronaldo, vénéré par Old Trafford, a débloqué la situation dans le temps additionnel et a offert les premiers points aux Mancuniens.

Auparavant, Alex Telles, trouvé par Bruno Fernandes, avait décoché une reprise de volée très pure du gauche pour répondre au but de Paco Alcacer. Et les Diables rouges peuvent remercier leur gardien espagnol David De Gea, qui a multiplié les parades notamment sur l’intenable recrue néerlandaise du « Sous-marin jaune » Arnaut Danjuma.

Ronaldo pourra prolonger ce retour en grâce dans deux semaines face à l’Atalanta Bergame : les Italiens ont arraché les trois points dans la souffrance face aux Young Boys de Berne (1-0) grâce à un but de Matteo Pessina, qui a débloqué son compteur en C1, à la conclusion d’un excellent travail sur l’aile de Duvan Zapata.

  • Groupe G : Lille débordé par Adeyemi

Deuxième déception en deux journées pour le champion de France lillois : après son nul inaugural 0-0 contre Wolfsburg, le Losc a été débordé par la fougue d’un jeune prodige de 19 ans nommé Karim Adeyemi à Salzbourg.

L’avant-centre allemand a transformé deux pénaltys : il a lui-même provoqué le premier, fauché par Sven Botman (35e), puis a profité d’une main dans la surface de Burak Yilmaz (53e) pour marquer son premier doublé en C1. Mais l’attaquant turc s’est racheté en réduisant l’écart dix minutes plus tard sur coup franc, après un gros raté du gardien Philipp Kohn.

Lille aura une nouvelle chance d’accrocher sa première victoire en C1 dans quinze jours contre Séville, tenu en échec à Wolfsburg, qui a fini le match à dix (1-1, buts de Renato Steffen et d’Ivan Rakitic).

Avec AFP



Source link

Quelle est votre réaction ?

Articles Similaires

1 of 10 855

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.