Le chef de l’Otan dénonce la « rhétorique nucléaire dangereuse » de Poutine

(Belga) Le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, a dénoncé mercredi la « rhétorique nucléaire dangereuse » du président russe Vladimir Poutine qui s’est dit prêt à utiliser « tous les moyens » de son arsenal contre l’Occident.

« Ce n’est pas nouveau, il l’a déjà fait à de nombreuses reprises », a déclaré M. Stoltenberg en marge de l’Assemblée générale de l’ONU, à New York. « Il sait très bien qu’une guerre nucléaire ne devrait jamais être déclenchée et ne peut être gagnée », a-t-il ajouté. « Notre réaction dépendrait bien sûr de la situation et du type d’armes qu’ils pourraient utiliser », a-t-il poursuivi, lors d’une rencontre organisée par l’agence Reuters. « Le plus important est d’éviter que cela se produise ». « Nous resterons calmes et continuerons à soutenir l’Ukraine », a-t-il encore dit, précisant que l’Alliance n’avait détecté aucun changement dans la posture nucléaire de la Russie. « Mais nous surveillons cela de près et nous restons vigilants », a-t-il martelé. L’allocution de M. Poutine marque une nette escalade dans la rhétorique contre les nations occidentales, qu’il a accusées de vouloir « détruire » la Russie et de soumettre Moscou à un « chantage nucléaire ». « J’aimerais rappeler à ceux qui font ce genre de déclarations que notre pays aussi possède divers moyens de destruction », a déclaré le président russe. « Nous utiliserons certainement tous les moyens à notre disposition pour protéger la Russie et notre peuple », a-t-il poursuivi. « Ce n’est pas du bluff. » « Le discours du président Poutine démontre que la guerre ne se passe pas comme il l’avait prévu, il a fait une énorme erreur de calcul », a estimé le secrétaire général de l’Otan. (Belga)



Source link

admin

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.