A la une

Le Cotentin va de mieux en mieux et « se rapproche du plein-emploi »

À la fin du deuxième trimestre de cette année, le taux de chômage dans le bassin d'emploi de Cherbourg était de 5,8 %.
À la fin du deuxième trimestre de cette année, le taux de chômage dans le bassin d’emploi de Cherbourg était de 5,8 %. (©M. Levivier)

L’INSEE a publié jeudi 21 octobre les chiffres du chômage pour le deuxième trimestre 2021. Des chiffres qui traduisent une nouvelle embellie dans un Cotentin dont le ciel était déjà bien dégagé sur le plan économique.

Bien mieux que la moyenne française

5,8 %, c’est le taux de chômage dans le bassin d’emploi de Cherbourg à la fin du deuxième trimestre de cette année. C’est 2 points de mieux que la moyenne en France (taux de chômage au niveau national : 7,8 %) et 1,9 point de mieux que la moyenne régionale.

À ce niveau, les spécialistes considèrent que l’on se rapproche du plein-emploi, et les entreprises ont alors les plus grandes difficultés à recruter.

Au-delà du Cotentin, c’est bien l’ensemble de la Manche qui connaît un incroyable dynamisme économique. Le département affiche en effet un taux de chômage de 5,7 % (6e taux le plus bas sur 96 départements).

À l’exception du bassin d’emploi de Granville, qui fait à peine mieux que la moyenne nationale, la situation est très bonne du côté de Saint-Lô (5 %), Avranches (5,5 %) et Coutances (5,9 %).

Ailleurs en Normandie, Le Havre culmine à 10 % de taux de chômage, Rouen atteint 8,7 %. L’Eure et la Seine-Maritime se situant dans le dernier tiers des départements français.

Un des rares secteurs en baisse

Sur un an, le taux de chômage ne baisse que dans 5 des 24 zones d’emploi de Normandie, dont trois dans la Manche.

Et la plus forte baisse est à mettre au crédit du Cotentin et de Saint-Lô (- 0,3 point). Cette amélioration sur les deux zones d’emploi les plus dynamiques de Normandie permet à la Manche d’être le seul département de la région où la situation de l’emploi s’est améliorée au printemps de cette année.

La situation se dégrade en France

Pour bien comprendre la spécificité du marché de l’emploi manchois, il faut savoir que la situation s’est plutôt légèrement dégradée ces derniers mois.

En France, le taux de chômage a progressé de 0,7 point sur un an. En Normandie, il a progressé de 0,3 %. Et toutes les régions métropolitaines ont connu une hausse variant de 0,1 à 1,3 point (pour l’Île-de-France).

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre La Presse de la Manche dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.





Source link

admin
the authoradmin

Laisser un commentaire